Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Soins relationnel - activités à médiation

Par   •  29 Janvier 2018  •  1 285 Mots (6 Pages)  •  116 Vues

Page 1 sur 6

...

hors regroupement patient-infirmier-médecin. C’est un réel outil de soin.

Durant les activités à médiation, l’enfant est plus disposer à parler car il est concentré sur l’activité et non sur sa douleur, c’est autre chose qu’une communication directe. Il y a un intérêt thérapeutique pour le soignant, le patient doit pouvoir mettre des mots sur son vécu.

Ces activités sont tout d’abord à visée occupationnelle (l’enfant qui va bien est un enfant qui joue), cette activité permet également de recréer une vie quotidienne. Elle est aussi à visée thérapeutique, il y a un objectif de soin. Quand ces activités ont une visée thérapeutique, il est important d’avoir une prescription médicale. Mais l’équipe peut proposer une activité.

La première chose qu’il faut visée durant ces activités c’est être à l’écoute, mais certains enfants ne sont pas disposés à communiquer. Il faut s’intéresser à l’enfant avant de s’intéresser à son mal-être. Il faut trouver les moyens pour pouvoir accéder à ses pensées. L’activité ne doit pas paraître intrusive pour l’enfant. Il ne faut pas attendre de l’enfant une approche, il faut aller vers lui car il n’a pas forcément envie d’être là. Une attention à l’égard de l’enfant est extrêmement importante. Il y a des activités qui sont formelles ou d’autres qui sont informelles (mise en place de façon spontanée).

Le soin relationnel

Louis Malaboeuf / Carl Rogers

« Faire des soins » fait partie du « prendre soin ».

Le soin relationnel est le soin le plus difficile et le plus technique à faire, car il est spécifique à chaque patient et à chaque soignant et il répond à des techniques. La difficulté est que l’outil premier du soin relationnel c’est « nous », nous sommes obligés de nous mettre à disposition. Le soin relationnel fait partie de notre rôle propre.

La relation d’aide demande :

Empathie : identifier ses sentiments et ceux du patient / recentrage sur le perspective du patient / on entend ce qui est dit verbalement et ce qui se donne à voir = on comprend ce que vit le patient

Congruence : concordance entre ce qui est exprimé et ce qui est vécu / apparaître à l’extérieure ce qu’on est à l’intérieur / authenticité de la relation

Regard positif inconditionnel et acceptation positive inconditionnelle de la personne et de son ressenti : absence de jugement / se sent reconnu dans ce qu’il est / ne doit pas tout accepter dans les paroles et les actes.

La relation de civilité (AS / IDE) : elle est fondamentale, il faut regarder les autres, leur reconnaître une existence propre et les saluer.

La relation fonctionnelle (AS / IDE) : se présenter ainsi que sa fonction (stagiaire ide). Egalement se soucier de ses besoins, de ses envies.

La relation de soutien (AS / IDE) : permettre à l’autre de dire, soutien dans la difficulté (réassurance, écoute, bienveillance).

La relation d’aide (IDE) : empathie, congruence, regard positif, acceptation positive

Les grandes fonctions du soin relationnel :

La fonction d’étayage, fonction de tuteur : on la retrouve dans le corps et elle va se décliner dans différents types de soins (nursing, relaxation, contention, isolement...). Aspect maternant : « bonne mère » qui prodigue des soins de nursing. Aider le patient à mettre des mots sur son ressenti. Etayage sur le groupe, ne pas se sentir seul, faire des rencontres entre les patients ayant les mêmes pathologies.

La fonction contenante : patient très angoissé, il faut qu’il puisse déverser son angoisse en « nous », le patient ne doit pas avoir peur de nous déstabiliser. Le patient doit pouvoir nous dire à quel point il est mal.

La fonction de pare-excitation du patient : respect des règles de vie des personnes.

Notion du care « prendre soin », se traduit par :

Se soucier de (disponibilité : être à l’écoute, prendre le temps, attitude congruente)

S’occuper de (sensibilité : décoder des besoins pour y répondre par des soins)

Accorder des soins (agir, interactions)

Reconnaissance (coopération)

La relation soignant-soigné

6 modes de communication :

Ordre

Interrogation

Reformulation

Conseil

Relation de soutien (dédramatisation)

Interprétation

Le soin relationnel se trouve dans toutes les activités infirmières à conditions de lui donner du sens.

...

Télécharger :   txt (9 Kb)   pdf (47.8 Kb)   docx (15.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club