Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Enquête par questionnaire

Par   •  6 Novembre 2018  •  1 446 Mots (6 Pages)  •  117 Vues

Page 1 sur 6

...

E/ Traiter et analyser les résultats

Cette phase consiste à dépouiller les résultats manuellement ou avec l’aide d’un logiciel (ethnos, sphinx) Ce dépouillement s’effectue par tri simple (chaque variable est étudiée indépendamment des autres) tri simple = question par question

Ou par tri croisé de plusieurs variables. Le traitement abouti à l’élaboration de tableau ou de graphique accompagné de commentaires.

L’analyse consiste ensuite à comprendre les résultats obtenus et à donner des explications plausibles en fonction du contexte de l’enquête et des caractéristiques de la population cible.

F/ Réaliser et diffuser le rapport d’enquête

Ce document présente l’ensemble de la méthodologie employée et l’analyse des résultats. Il est diffusé à l’ensemble des acteurs et partenaires impliqués dans la démarche.

V / Réalisation du questionnaire

Le questionnaire doit être court, bien structuré et bien présenté pour inciter l’enquêté à répondre.

Il faut veiller à ce que la formulation des questions intéresse l’enquêté et entraine des réponses non biaisées/ fausses.

A / Le choix du titre de question

On distingue plusieurs types de question :

- Questions de fait :

- Questions d’opinion

Il est possible de répertorier différents types de question selon leurs formes.

1 ) Questions fermés : La ou les réponses à ce type de question sont indiquées dans le questionnaire. Ces questions sont utilisées pour collecter des faits précis, elles permettent une réponse facile à dépouiller. Les résultats sont facilement quantifiables. Nous pouvons avoir des questions à choix binaire, à choix multiple. On peut avoir des questions avec classement, des questions avec échelle d’évaluation.

2 ) Questions ouvertes : L’enquêté a le libre choix de sa réponse, les questions sont adaptées au recueil des opinions et des suggestions. Elles permettent des réponses personnalisées. Mais le dépouillement est plus difficile et demande un travail d’analyse de contenu, les résultats sont donc difficilement quantifiables. Les questions ouvertes numériques sont par contre facilement exploitables.

3 ) Les questions filtres : Une première question a pour but de filtrer la population interrogée en fonction de leurs réponses les enquêtés sont invités à répondre à d’autres questions pour préciser.

B / La rédaction des questions

(Petit document 1)

C / La mise en forme du questionnaire

(Pavé document 2)

VI / Les règles d’administrations des questionnaires

(Document 3)

VII / Le traitement des résultats

Afin que l’information puisse être traitée il est nécessaire d’examiner les réponses aux différentes questions. Le traitement des réponses est réalisé au regard des hypothèses de départ, on pourra ainsi obtenir des données statistiques pour chaque modalité de réponse.

Pour traiter les résultats nous pouvons utiliser :

- Le codage : Les modalités des variables sont codées pour les questions ouvertes et fermées. Le codage consiste à attribuer un numéro à chaque modalité de réponse.

- Le dépouillement du questionnaire : Les réponses collectées sont saisies. Cette tâche peut être réalisée manuellement grâce à un tableau de dépouillement mais elle se réalise aussi avec des logiciels (sphinx, ethnos)

- L’exploitation des résultats : On peut obtenir des données statistiques pour chaque modalité de réponse deux sortes de tri peuvent-être réalisés : les tris à plat, permettent d’obtenir les résultats question par question, les tris croisés permettent de donner les résultats sur deux questions à la fois.

- La présentation des données statistiques : les résultats obtenus après un traitement par tri peuvent être présentés sous la forme d’un tableau ou sous la forme d’un graphique.

VIII / Le rapport d’enquête

(Document 4)

Conclusion :

Le questionnaire est un outil qui permet de travailler à grande échelle, le nombre de participant n’est pas limité par le temps. Le questionnaire est rapide à diffuser, le participant répond à son rythme. Le nombre de participant n’est pas limité par les coûts (déplacement, frais téléphonique)

En revanche, le questionnaire ne permet pas les relances et les reformulations. Les questionnaires qui sont auto-administrés ne permettent pas toujours d’avoir un taux élevé de réponse.

...

Télécharger :   txt (10.5 Kb)   pdf (50.4 Kb)   docx (16.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club