Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Philosophie Platon

Par   •  3 Décembre 2017  •  3 782 Mots (16 Pages)  •  521 Vues

Page 1 sur 16

...

---------------------------------------------------------------

classe commun 14/09/2015

Delphes : apologie histocrate : presentation de socrate.

Genre ouvrage

un ami de Delphes : Cherephon Oracle :

Pythie : on s'interroge pour savoir les decision

elle donne des reponse qu'on s'appelle sybiline.

Ephese : de parole sybiline.

La pitié répond des chose plus ou moins des fortunes

quel est l'homme plus sage l'athene :

donc : l'oracle de Delphes

reponse de socrate, je te crois puisque je respectes les dieu greque.

Par conséquent, cet fomule d’Apollon, ça nous montre que philosophe n'est pas nessesiarement religieuse, attitude d'ignorance.

C'est juste l'humidite.

Tier a l'autre, faire ce que tu demande, est ce que tu peut m'expliquer ? Le rapport a l'autorite, vient de l'opposition fontal ce qui sont arriver sur les propos (de droit...) la société du spectacle.

Il etait comparée aussi avec un torpille.

Il avait a cote un sombre puisque il disait dans lui ce qu'il appelait un « daimon(qui fait un etrange a socrate, voit interieur qui l'aherete et qu'il ne faut pas faire quelque chose) » qui est une soit intérieur.

- L’ignorance socratique

je ne sais rein :

je ne sais qu'une seul chose c'est que je ne sais rein.

Serait parti dans les rue d'Athene pour interroger les gens et en sorte en quoi les gens vue plus sage puisqu'il ne comparait pas.

Les gens qui connaise leur matier et qui l'exerse bien. Il demande au judge qu'est que la justice. Le judge lui donne soit virtue de la justice ou soit des exemples comme justes, mais jamais dire en quoi c'est juste ?. Il cherche ce qu'il fait consideree juste. En quoi cet decision est juste. Manifestiment le judge a une très grand professionnelle de finesse, des attitude mais pour resume de chose en quoi les justes faire ça : est absolument incapable de le dire. On peut dire ce qu'il fair,dit.

Alors qu'il croiyait savoir.

Je sais pas selon la définition juste, c'est pas dire et définir en quoi ce qu'elle le justice. Le juge minorer ce qu'est la justice. Socrate savait ce qu'est la justice.

Qu'est ce que la beauté ?

Est ce que tous les beauté sont de même concept. Reflexion sur l'art. Il possede pas les naissance car naissance aime la justice car il le sait. C'est un ignorance sue. Donner est ce que cet chose existe, qu'est ce qu'elle est ? Est ce qu'elle est ?.

Qu'est ce que l'homme ? = qu'est ce qu'il fair en propre d'un human.

Il sait qu'il ne cest un homme, language, justice, la beaute. = il est concient de son ignorance. = prise de conscience.

En quoi il est plus sage que des chose mais pas plus sage.

La condition, la ouverture de savoir.

Du

efectivement il n'avait jamais une idee qu'une del savoir siilibre.

Idee même theme gere definition.

Qui exprime l'essance fondamental, moyen centrale = ce gerere la de l'essence et de savoir va ouvrier l'horison de recherche de notre travail de philosophe. Le philo chaue tel acte, desicion tel homme ce que c'est le justice. (pas physique n'existe pas dans manier complet)

mais au font leur handicap, de depart c'est ça peut être bizzare. Le type même de recherche pour histocrate ce gernre ouvre les definition rigole et d'hor.

Simplement dit Donc : Socrate ne sait pas mais il sait qu'il ne le sait pas

il sont ignorante pour sait qu'il peut ganger plus de sagesse.

C'est une facon de destabiliser on l'amener qu'il ne s'etait jamais eu demandé.

Nous avons des socio, phycologie... mais quand quelqu'un nous demande nous qu'est ce q'est l'humain : l’humanité montre moi elle même.

Sceaux : (Sceaux est une commune française du département des Hauts-de-Seine en région Île-de-France, dans l'arrondissement d'Antony, )

The title Keeper of the Seals or equivalent is used in several contexts, denoting the person entitled to keep and authorize use of the Great Seal of a given country.

Les choses qu'on parle sont des des choses qu'on connaisais déjà.

- le dialogue socratique : ironie et maientique(sigillographie)

secrate discute avec le monde et sa permiere l'attitude c'est effectivement d'avouer son ignorrence et de lui demander ce que c'est l'autre donne certain nombres des elements (exemples, l'aspect, choses) mais il n'a même pas donner la problème.

Question de socrate : repose des nouvelle questions : ce lui qui depart la croiyance de nouvelle savoir ce rencontre en fait il ne le sait pas

la premiere de dialogue est de savoir qu'il n'est pas capable de donner la définition de la maniere, donc a un momment l'autre qui croiyait savoir face son incapacite ou au minimun face a contradiction de son idee sur ce que c'est la philosophie. C'est a dire que socrate ne sait rein mais très forte de dire son contradiction (dire : je ne sait as dit moi ce que c'est). Socrate prend les choses que l'autre dit sérieusement. On cherche les présupposé, ça implique et propose des choses.

...

Télécharger :   txt (23.8 Kb)   pdf (251.7 Kb)   docx (585 Kb)  
Voir 15 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club