Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Stage de fin de DUT GEA

Par   •  21 Octobre 2018  •  3 977 Mots (16 Pages)  •  224 Vues

Page 1 sur 16

...

Lorsqu’e-Perion est paramétré, il va stocker et classer de manière incessante les données comme les métadonnées, ainsi que les sources qu’il a pu parcourir durant ses recherches dans le cyberespace. Les investigations permettent au fil du temps de constituer un « Google » sur-mesure pour chacun des clients, qui auront alors accès pour leurs recherches, à un grand nombre d’informations stratégiques et sensibles.

Aidé par nos outils de cartographie et d’analyses et de croisement de données, e-Perion permet de trouver une aiguille dans la botte de foin du Cyberespace (évacuation des signaux forts, dédoublages des résultats, extraction des leurres, etc.).

Tous les utilisateurs d’e-Perion possèdent leur propre méta-moteur pouvant investiguer dans divers moteurs de recherches, réseaux sociaux, le deep-web et même le darknet en recherchant dans Thor grâce à ses crawleurs indépendants. Des serveurs de stockages et d’indexations des données parcourues, ainsi que des conseils et des formations sont également mis à disposition des clients par Eyes-Media afin de les accompagner en cas de difficultés.

Les clients

La société commercialiste son logiciel en B to B à des acteurs possédant des spécialistes tel que des analystes, veilleurs, documentalistes, lobbyistes, manageur de la sécurité etc…, Cela va des politiciens voulant gérer leur réputation sur la toile, aux services de l’Etat spécialisés dans le domaine de la sécurité-défense en passant par les grandes entreprises voulant exploiter les ressources offertes par le Big Data.

Mission

Ma mission principale consistait à aider mon tuteur pour tout besoin concernant la levée de fonds future. Je devais également lui prêter main forte sur le marketing et la communication de la société ainsi que sur la commercialisation du logiciel en cas de besoin.

Problématique

Comment cultiver l’image de marque d’une start-up spécialisée dans les hautes-technologies et assurer le développement du marketing et de la communication de la société à moindre coût ?

Plan

La première partie de ce rapport sera consacrée au développement du contexte dans lequel évoluaient l’entreprise et son marché à mon arrivée, la seconde partie de ce dossier exposera les missions effectuées ainsi que leur impact pour l’entreprise et les conclusions que j’en aurais tiré.

---------------------------------------------------------------

I) L’entreprise et son secteur d’activité

A) Le secteur

(Marché, Analyse externe du marché clients ciblés)

Bien plus qu’une technologie pour exploiter de gros volumes de données et prévoir le comportement de systèmes, le Big Data est une nouvelle culture pleine de promesse qui bouleverse les organisations. Son application est multiple, mais permet avant tout de mesurer, exploiter et rechercher des données mises à disposition sur l’ensemble de la toile.

Tirés pas l’évolution du Big data dernier ainsi que des mobiles, du cloud et de la cyber-sécurité, les besoins d’innovation augmentent, et ce, alors que les usages et la technologie se simplifient ! C’est un des grands paradoxes de l’évolution technologique dans le numérique.

Durant les cinq à 10 dernières années, les ruptures technologiques étaient bien visibles. Elles se concrétisaient par des réalisations physiques qu’on peut non seulement voir mais aussi toucher pour la plupart : Consoles de jeux, smartphones, MP3, tablettes… Les exemples sont nombreux de ces produits magiques. Aujourd’hui, une grande partie de la magie de l’innovation numérique réside dans des logiciels ou algorithmes connus et appréciés par seulement quelques initiés.

Néanmoins, c’est la quasi-gratuité de la mise en données du monde, via des capteurs en tout genre, qui va bouleverser la manière dont les scientifiques pourront comprendre, voire simuler des systèmes complexes, autant dans les sciences dures que dans les sciences humaines. En premier lieu, parce que les scientifiques, habitués à la rareté des informations pertinentes et aux échantillonnages, peuvent désormais travailler sur des données complètes. Avec le big data, il est en effet possible de discerner la réalité à l’échelle. Ce qui permet même d’être moins exigeant sur l’exactitude de ces informations, souvent en désordre, de qualités variables et issues d’innombrables sources. « Travailler sur des données complètes, même imparfaites, permettrait surtout de prendre du recul vis-à-vis du principe de causalité, souvent source d’erreur et de mauvaise interprétation » explique Viktor Mayer-Schönberger dans le livre "Big data".

Analyse de marché externe d’EYES-MEDIA [8]:

Opportunités

Menaces

Les entreprises réalisent qu’elles ne possèdent pas forcément les données qu’elles aimeraient utiliser.

Les entreprises ont besoin de pouvoir gérer « l’infobésité » qui les assaille de données venues de leurs technologies, de leurs clients et des réseaux sociaux.

La crise oblige les entreprises à trouver une autre source de revenus. Celles-ci ont lancé des pilotes et vendrons leurs données sous formes d’études et d’analyses à des tiers.

L’Etat Français met de plus en plus à disposition des données open-source pour encourager l’innovation dans ce domaine. [9]

Pouvoirs suivre les sources et les influenceurs autant que les données en elles-mêmes, devient un point central dans l’analyse du big data.

Marché de la cyber-investigation est en phase de lancement en France

60% des professionnels s’accordent à dire que le Big Data sera un outil majeur pour la prise de décision, la protection et l’optimisation de la compétitivité

Le marché tend vers une interconnexion entre le Big Data, Smart Data et DataCube

90% (2015) des données à disposition ont été produites ces 2 dernières années et 30 fois plus de données seront produites d’ici 2020

30

...

Télécharger :   txt (28.7 Kb)   pdf (84.6 Kb)   docx (28.9 Kb)  
Voir 15 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club