Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

ADM3010 TN2

Par   •  17 Octobre 2018  •  3 321 Mots (14 Pages)  •  233 Vues

Page 1 sur 14

...

Les lois, les normes et la réglementation

Plusieurs sites gouvernementaux parlent des normes et de la réglementation de l’alimentation en centre de la petite enfance, garderie privée et familiale. Tous s’entendent pour dire que l’établissement se doit de fournir des repas équilibrés et diversifiés suivant les recommandations du guide alimentaire canadien.

Il n’y a pas de loi spécifique sur l’alimentation en garderie mais un paragraphe dans la Loi sur les services de garde éducatifs à l'enfance qui en fait mention.

Les sites du gouvernement du Québec Familles et Saines habitudes de vie parlent de l’importance de fournir des repas diversifiés et équilibrés. Il existe également un cadre de référence, le guide Gazelle et Potiron qui permet, entres autres, de créer un environnement favorables à la saine alimentation dans les services de garde éducatifs à l’enfance. Plusieurs orientations proposées dans ce guide sont en lien avec l’alimentation. Elle mentionne, entres autres :

- d’utiliser des stratégies éducatives favorables au développement de saines habitudes alimentaire;

- de développer une image corporelle positive et une relation saine avec la nourriture;

- d’assurer un contexte de repas propice à la saine alimentation et à la découverte des aliments;

- d’offrir une alimentation variée composée d’aliments à valeur nutritive élevée aux poupons âgés de 6 à 18 mois;

- d’offrir une variété d’aliments à valeur nutritive élevée et en quantité adéquate aux enfants de 18 mois à 5 ans.[2]

Les émotions des personnes concernées

Malaise La directrice est inconfortable, mal à l’aise, avec le fait d’annoncer la fin de l’entente. Mais est tout aussi inconfortable de continuer de servir ce que le traiteur fourni.

Peur La directrice a peur et de la réaction du traiteur lors de l’annonce de la fin de l’attente mais elle a aussi peur de la réaction des parents si elle continue son entente avec le traiteur.

Indifférence Le traiteur, malgré les discussions et les demandes d’adaptation aux besoins de la clientèle de la garderie, continuent la même façon de faire en ne pensant pas aux conséquences

Gêne Les éducatrices doivent servir des mets qui ne correspondent pas aux attentes

Frustration Les parents vont, si la situation perdure, être frustrés de payer pour des services qui ne sont pas à la hauteur de leurs attentes

Le traiteur sera probablement frustré lorsqu’il apprendra la perte du contrat

Incertitude Autant pour la directrice que pour l’éducatrice qui devra mettre la main à la pâte quand ce sera le moment venu. Incertitude pour la directrice, à savoir comment va se développer la routine combinée de l’éducatrice qui prendra aussi les commandes des repas.

Incertitude pour l’éducatrice à savoir comment bien gérer son temps entre la préparation des repas et les activités avec les enfants et aussi à savoir si les menus qu’elle élaborera seront à la hauteur des attentes des parents et surtout, si les enfants auront la diversité, la quantité et surtout la qualité que les parents recherchent en matière d’alimentation pour leurs enfants.

---------------------------------------------------------------

Mes propres émotions

Étant indirectement impliqué dans la situation par la fréquentation de mon fils à cette garderie, je peux vous avouer que j’ai très hâte que la situation soit régler et que nous sachions à quoi nous en tenir.

Entre-temps, sachant que même les éducatrices ne consomment plus cette nourriture, je vis une grande frustration de savoir que mon fils et ses camarades continuent de consommer des aliments qui ne correspondent pas à nos attentes en matière de nutrition. Il a beau être en bas âge, c’est le moment critique pour mettre en place des bases solides et durables quant à la consommation des aliments. Je trouve désolant que le traiteur ne prenne pas en compte les commentaires et recommandations émis par la directrice puisque cela va, très probablement, causer la perte du contrat.

De plus, si c’est le cas cela va créer une charge supplémentaire de travail pour l’éducatrice de mon fils et je me demande quels seront les répercussions de cette réorganisation sur le temps qu’elle passe à la pouponnière.

D’un autre côté, je suis reconnaissante que les propriétaires et la directrice veuillent régler la situation et évaluent les arrangements qui peuvent être pris pour remédier à cette situation. Je comprends également que, même si la décision est prise par les gestionnaires, ils doivent respecter les procédures gouvernementales avant de pouvoir réaliser les repas à l’interne.

Les valeurs

Proposition A

Proposition –A

Valeurs visées

Rapidité

Simplicité

Valeurs non visées

Saine alimentation

Diversité

Discernement

Fiabilité

Fraicheur

Valeurs visées

Saine alimentation

Diversité

Discernement

Fiabilité

Fraicheur

Valeurs non visées

Rapidité

Simplicité

Le principal conflit de valeurs

En poursuivant le contrat avec le traiteur qui offre une nourriture majoritairement surgelée et en conserve versant dans la simplicité et la rapidité à peu de coût, la garderie va clairement à l’encontre des valeurs qu’elle prône au niveau de la nourriture,

...

Télécharger :   txt (22.1 Kb)   pdf (69.4 Kb)   docx (23.3 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club