Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Ressources humaines tn1

Par   •  14 Septembre 2019  •  Étude de cas  •  1 389 Mots (6 Pages)  •  29 Vues

Page 1 sur 6

1.Sommaire

Trèsnet inc. est une entreprise fondée depuis plus de 20 ans et œuvrant dans l’industrie florissante du savon et des produits de nettoyage dont la mission est d’être un chef de file dans l’industrie et de donner un produit de qualité supérieur à ses clients. Étant donné le marché énorme et l’âge de l’entreprise, nous pouvons supposer que l’entreprise possède dans les environs de 70 employés.

Afin de régler le problème majeur, nous proposons de réaliser une ouverture de poste d’un conseiller en gestion des ressources humaines à temps plein, une ouverture de poste pour un conseiller en santé et sécurité à temps plein et de mettre en place de chefs d’équipe dans le département des vendeurs (Roger Castonguay) et des employés de production (recrutement à l’interne).

2.Analyse et diagnostic de la situation

Après analyse, nous pouvons constater que Trèsnet in. fait face à un grand problème de communication. Ce problème est principalement causé par Bernard Dupont qui semble être le propriétaire de l’entreprise. En effet, celui-ci avoue de manière très claire qu’il est conscient qu’il ne possède aucune aptitude pour les relations humaines. Voici quelques faits qui prouvent ce point :

1- Le contremaître à la production a une mauvaise performance et un état dépressif et M.Dupont ne sait pas ce qui explique ces problèmes.

2- Manque de communication avec la personne responsable de la mise en place de la structure salariale des vendeurs. M.Dupont ne comprend pas le fonctionnement.

3-Les vendeurs se sentent délaissé.

4-Mauvais support aux vendeurs lorsqu’ils ont besoin d’aide.

5-M.Dupont ne semble pas être assez compétent pour s’occuper d'appliquer les dispositions de toutes les lois relatives au travail et à la santé et sécurité des travailleurs.

6-Une confusion dans la répartition des tâches pousse les employés de production à vouloir se syndicaliser.

Grâce aux faits énumérés ci-haut, nous pouvons constater que le problème majeur engendre aussi des problèmes secondaires, tels qu’une mauvaise performance d’un contremaître, l’insatisfaction de vendeurs, des salaires trop élevés, des tensions, des difficultés lors de l’application des lois relatives au travail et à la santé et sécurité des travailleurs ainsi qu’une tentative de syndicalisation des employés de production.

Selon notre analyse, une grande partie du problème des communications est causée par différentes contraintes dans l’entreprise. Parmi celles-ci, nous retrouvons principalement un manque de temps et de formation chez M.Dupont ainsi qu’un manque de personnels.

Heureusement, grâce à l’industrie prospère, nous pouvons supposer que Trèsnet inc. dispose de bonnes ressources financières. L’entreprise a aussi la chance d’être formée d’employés qui sont ouverts à toute idée nouvelle.

3.Évaluation de l’option de solution

À la lumière de l’évaluation de la situation actuelle, voici les deux options qui permettraient efficacement de régler le problème des communications au sein de l’entreprise Trèsnet inc.

Option #1 : Ouverture de poste d’un conseiller en gestion des ressources humaines à temps plein, ouverture d’un poste de conseiller en santé et sécurité à temps plein et mise en place de chefs d’équipe dans le département des vendeurs (Roger Castonguay) et des employés de production (recrutement à l’interne).

Avant de choisir de manière définitive cette option, nous devons prendre en considération que celle-ci engendre les conséquences suivantes :

Positives :

- Le conseiller à la gestion des ressources humaines pourrait s’occuper du processus de recrutement notamment afin d’engager de nouveaux contremaîtres et de s’assurer que ceux-ci sont satisfaits dans leur poste afin de maintenir un haut taux de productivité. Il pourrait aussi s’occuper d’élaborer, pour les vendeurs, une nouvelle échelle salariale qui va de pair avec l’augmentation du chiffre d’affaires de l’entreprise afin d’assurer que ceux-ci ont un salaire juste et équitable. Par exemple, ceux-ci pourraient être rémunérés à la commission. Finalement, il pourrait s’occuper de gérer les problèmes personnels afin de diminuer les tâches de M. Dupont et des cadres en plus d’entretenir une bonne communication avec les chefs d’équipe pour aider la communication dans l’ensemble de l’entreprise et ainsi améliorer le niveau de motivation des employés.

-Le conseiller en santé et sécurité pourrait se charger d’appliquer les dispositions de toutes les lois relatives au travail et à la santé et sécurité des travailleurs. De cette manière, il n’y aurait pas de lacune dans l’application de celle-ci et l’entreprise sera protégée de futur accident.

-Les chefs d’équipe pourraient s’impliquer dans la formation et la gestion de leur équipe. De cette manière, il n’y aurait plus de confusion dans la répartition des tâches. Ceux-ci pourraient aussi faire une petite réunion de 5-10 minutes chaque matin afin d’informer les employés de ce qui se passe dans l’entreprise et ainsi bâtir un sentiment d’appartenance et augmenter le niveau de motivation de ceux-ci.

...

Télécharger :   txt (9.8 Kb)   pdf (98.5 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club