Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Un roman est un miroir

Par   •  15 Mai 2018  •  1 110 Mots (5 Pages)  •  139 Vues

Page 1 sur 5

...

Un roman peut aussi avoir comme fonction d'éloigner le lecteur de sa réalité, il faudra alors utiliser dans ce cas la fiction.

Tout en relatant des fait réel, un auteur peut les modifier, afin de donner au lecteur autre chose qu'une histoire qu'il connaît déjà, comme dans Bérénice 34-44 d'Isabelle Stibbe, par exemple. Le personnage principal est Bérénice Capel, une adolescente juive, qui rêve de devenir comédienne et ainsi rentrer au conservatoire et à la comédie Française. Mais ses parents sont contre, comédien n'est pas un métier pour les juifs. Elle cachera alors ses origines, et sans le consentement des ses parents, réussira à rentrer à la Comédie Française où elle rencontrera les plus grands artistes. Cependant, elle verra ses origines être dévoilés dans une lettre anonyme. En pleine seconde Guerre Mondiale, Bérénice sera alors recherchée. Ce livre offre au lecteur la vision d'une personne juive, qui arrive d'abord à vivre normalement, puis tout ce qu'elle fera pour se cacher. Le lecteur change alors son habitude de souvent livre à propos de juifs qui n'ont même pas eu la chance de pouvoir se cacher.

Ensuite, le récit fictif peut aussi simplement permettre au lecteur d'échapper à sa réalité, comme dans Gargantua de Rabelais. Les premiers chapitres du roman nous apprennent comment est né Gargantua. Ce personnage est un géant. Celui ci a été porté onze mois par sa mère et naît finalement par l'oreille de celle ci. À peine né, Gargantua « à boire ! À boire! À boire ! ». En premier lieu, par la condition de géant de Gargantua, le lecteur se retrouvera forcément éloigné de sa réalité. De plus, l'enchaînement d’événements improbables lors de sa naissance apporte un côté absurde au roman, le lecteur ne pourra alors pas tenter de relater ces actions à des faits appartenant au monde réel et se trouvera totalement plongé dans ce monde dans lequel les géants sont présents.

Enfin, un récit fictif peut lui aussi être utiliser pour dénoncer. Cela sera d'autant plus crédible si le récit est présenté comme réel, comme par exemple Les Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos. Ce livre est un roman épistolaires. Les lettres échangées révèlent les pensées, actions et désirs des personnages. C'est une histoire d'intrigue, de pouvoir et de séduction. C'est un roman dans lequel hommes et femmes se livrent bataille. C'est là aussi une dénonciation de faits réels au sain de aristocratie du XVIIIème siècle, malgré les lettres imaginaires, tels que l'inégalité entre les hommes et les femmes, notamment par rapport au libertinage, et ainsi donc la place de la femme ou encore l'éducation des filles à cette époque.

Pour conclure, nous avons remarqué qu'en utilisant la fiction ou la réalité, l'auteur apporte différents choses au lecteur. Chaque genre fera éprouver au lecteur des sentiments divers et celui ci pourra même parfois retrouver dans la fiction et dans les romans représentant le réel la même fonction, comme celle de critiquer une société.

...

Télécharger :   txt (6.8 Kb)   pdf (45.7 Kb)   docx (12.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club