Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Lecture Analytique de Supplément au Voyage de Bougainville de Diderot

Par   •  12 Septembre 2018  •  1 045 Mots (5 Pages)  •  73 Vues

Page 1 sur 5

...

A curieux et dans l'inconnu " comment Bougainville a-t-il compris ces adieux prononcés dans une langue qu'il ignorait " réponse de B suspense " vous le saurez " ( A n'a pas encore lu le supplément tandis que B si )

2- argumentation, informelle et poétique

argumentation : comparaison du sauvage a un tigre " et le tigre a une prétention commune avec l'homme sauvage " B décris beaucoup ces informations qui rendent son discours vrai : " toute guerre ... un sujet de dispute entre eux " réflexion des sauvages poursuivi et comparer au hommes civilisé

B convainquant phrase direct tel que " je l'ai vu; il s'appelais Aotourou " " ma foi non " " je n'en doute pas "

B très renseigné sur le supplément et le personnage d’Aotourou au point qu'il peu imaginer son retour d’Europe " parce qu'il en a peu conçues et qu'il ne trouvera dans sa langue aucun termes correspondant a celle dont il a idée "

le rapport a la fable : " est ce que vous donneriez dans la fable d’Otaiti ? " A pense que c'est une fable ( genre de l'argumentation ) cependant il se trompe car B répond par " ce n'est point une fable " il en ai sur cependant le doute de A peux être traduit par la description précise de B qui souligne l'argumentation importante dans ce texte

3- marque du siècle des lumière a travers A et B

la rationalité : " jusqu'a cette lecture j'avais pensé qu'on étais nulle part aussi bien que chez soi, résultat que he croyais le même pour chaque habitant de la terre, effet naturel de l'attrait du sol, attirait qui tient aux commodités dont on jouis et qu'on a pas la même certitude de retrouver ailleurs " jusqu'a ce que B lise le supplément il pensais qu'il était logique que le confort ultime était chez la personne elle même dans sa ville dans ce qu'il connais, ou il vit ou il a vécu " le voyage de Bougainville est le seul qui m'ait donné du goût pour une autre contrée que la mienne. " après la lecture il en a donc déduis que sa théorie ne se basais que sur de la logique d'ou le " effet naturel " seulement il a aimer la contrer Otaitienne et verbalise le fait qu'il aurait pu se sentir la bas mieux que chez lui

progrès : " la vie sauvage est si simple, et nos société sont des machines si compliqués ! " progrès des technologie avec le mot " machines " mais aussi de la manière de penser les société sauvages sont valorisé ici par leurs simplicité alors que le progrès dans les société occidental est constamment demandé ici la société n'ayant pas de progrès mécanique est placé au dessus de celle dites developper

conclusion :

société occidental et sauvage comparer

mythe du bon sauvage

différence entre les société éloge de la société sauvage

Aotourou triste dans un monde qu'il ne connais pas

dialogue convainquant

ouverture : vendredi ou les limbes du pacifique Michel Tournier mythe du bon sauvage

...

Télécharger :   txt (5.9 Kb)   pdf (42.1 Kb)   docx (13.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club