Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Lecture analytique, parfum exotique, Baudelaire

Par   •  17 Octobre 2018  •  740 Mots (3 Pages)  •  869 Vues

Page 1 sur 3

...

L’odeur au vers 9 est la clé d’un lieu paradisiaque.

4) Correspondances entre rêve et réalité

Réalité : Le poète est en France, pourtant tout est exotique car la femme est métisse.

« Soir chaud d’automne » => impossible à Paris

« Sein chaleureux » => champ lexical lumineux/chaud

Vers 4 : « soleil monotone » = constamment, « les feux » => sujet

Suggestions exotiques « île », « fruits savoureux »

Correspondance entre réalité « Pas très Parisienne » de Baudelaire et cette femme, et ce monde exotique.

II- Un paysage idéal, ethnique

1) Paysage harmonieux et exotique

Ile exotique => « arbres singuliers » = pas nombreux, étranges. « Tamariniers » = exotiques.

« Fruits savoureux » = goût, fruit exotiques.

Ile utopique, en harmonie avec la nature.

« Paresseuse » ≠ « donne » : Strophe 2 : 4 COD parallèles + 6/6 et 12/12 = riche

Rappelle l’Age d’or, l’oisiveté. Fécondité par ne rien faire : Hypallage.

Vers 7 : Les hommes sont beaux = beauté physique / Les femmes sont franches = morale

C’est un monde innocent. Transparence de la nature.

Nature personnifiée « rivages heureux », « mâts…fatigués » => importance de la nature.

2) Le port

Le port = symbole double : évasion / protection

=> La femme : prend Baudelaire dans ses bras pourtant c’est des idées d’ouverture vers ailleurs (voyager, quitter l’île et le port)

=> L’Île : Délimitée pourtant ouvre sur l’océan

=> Le Port : Les bateaux sont protégés dans le port pourtant ouvre sur l’extérieur

Vers 11 : Synecdoque visuelle pour parler des bateaux : on peut comprendre que c’est les marins : Hypallage.

Le poète n’est pas clair : on est dans un lieu paradisiaque

3) Correspondance entre un univers physique et spirituel

Tous les sens dans le texte.

On a seulement 2 phrases dans tout le poème. Tout se passe en même temps : « Quand », « Pendant que »

« Les parfums les couleurs et les sens se répondent »

Conclusion :

Sonnet du cycle de Jeanne Duval, serin. Hymne a l’amour, poème euphorique et de l’idéal. Mise en application des théories des correspondances, on part du bonheur des sens et ça va jusqu’à l’âme :

...

Télécharger :   txt (4.5 Kb)   pdf (124.4 Kb)   docx (572.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club