Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Lecture analytique - La Peste - Albert Camus

Par   •  6 Juillet 2018  •  1 252 Mots (6 Pages)  •  466 Vues

Page 1 sur 6

...

sa vie professionnelle avant sa vie privé puisqu’il va voir le concierge au lieu de répondre à la lettre de sa femme. Il est prudent lorsqu’il ne sait pas et préfère alors ne pas dire de bêtise c’est pourquoi il ’’reste muet’’ (L-13) et demande a quelqu’un d’autre. Ce qui fait de lui un médecin modeste, néanmoins il a un point faible puisqu’il est rassuré par une lettre de sa femme ce qui montre que les héros sont humains. Quant a la femme du concierge, elle a une représentation symbolique, puisque d’une part c’est l’une des seule femme du roman (pour Albert Camus un monde sans femme est un monde irrespirable) et d’autre par parce qu’elle est toujours la ’’inquiète’’, et elle partage les espoirs de son mari en posant des questions oratoire tel que ’’ça va mieux n’est-ce pas?’’ (L-42). Elle a de la compassion pour lui ’’elle pleurait’’ (L-62). Cela montre qu’elle est là jusqu’à la fin afin d’adoucir la fin violente du malade.

b) La précision dans la temporalité.

Il s’agit en effet d’une chronique très précise puisque c’est comme si on suivait la mort du concierge tout au long de l’extrait étape par étape. Il y a une accumulation d’indicateur temporelle, en effet cela débute ’’le soir’’ (L-1), puis se poursuit le lendemain ’’30 avril’’ (L-32) ; ’’au matin’’ (L-39) puis de nouveau au ’’midi’’ (L-44) et même ’’2heures après’’ (L-53). Le temps est allé plus vite que ce qu’ils pensaient puisque le temps va en accélérant et malade perd face à la maladie. C’est comme si le malheur avait dérégler le temps des horloges. Malgré ce qu’ils ont pu faire pour le sauver ils n’y sont pas parvenue. On ne distingue plus que les fantômes et même plus son corps. Début d’un passage au lexique fantastique parce qu’il voit des choses que les autres ne voit pas comme des pesé invisible.

c) Le contre-point.

Le premier contre-point est la presse, puisque tout d’abord Albert Camus est un journaliste engagé et il intègre le journalisme dans ses romans par la phrase :’’les crieurs de journaux annonçait que l’invasion des rats était stopper’’ (L-1), ils annoncent cela comme si c’était définitif. De plus il y a un paradoxe entre cette phrase et la scène qui suit puisque l’état du malade contredit ce que disent les crieurs de journaux. Selon Albert Camus la presse doit être vrai afin d’informer les habitants des réalités, c’est pourquoi il fait référence à la censure durant la seconde guerre mondiale. Le second contre-point est l’arrivé du printemps, puisque le printemps est décrit par une accumulation de terme mélioratif ’’plus vif et plus joyeux’’ ; ’’le ciel’’, ce n’est absolument pas un temps a mourir pourtant c’est au début du printemps que survient le premier mort de la peste. Les détails sont opposés a la mort, en effet il y a un paradoxe entre le temps qu’il fait à l’intérieur et l’agonie du malade. Rieu n’est pas inquiet alors que rien ne prouve que son malade ne va pas mourir et cela montre qu’un homme peut être moins inquiet lorsqu’il fait beau et qu’ils ont des bonnes nouvelles. Autre exemple lors du début de la seconde guerre mondiale, allusion historique, il faisait beau de même pour la rafle au Vélodrome d’hiver ou les familles déporté était livré par des français au Allemands en avril 1942.

Conclusion: Cette scène est symbolique tout d’abord parce que la mort du concierge représente la mort rapide et brutale. Mais aussi parce qu’il s’agissait d’un concierge banale qui ne méritait pas ce qui lui arrivait. Cela montre que le tragique peut apparaître dans le quotidien. Il veut surveiller les rats mais après sa mort c’est comme s’il n’y avait plus personne pour protégé l’immeuble. De plus ce passage nous éclaire sur les curieux événement puisqu’on sait à présent qu’il s’agit de

...

Télécharger :   txt (7.7 Kb)   pdf (48.2 Kb)   docx (13.4 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club