Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Cyrano - la ballade du duel

Par   •  28 Juin 2018  •  1 307 Mots (6 Pages)  •  1 077 Vues

Page 1 sur 6

...

- Cyrano compose tout du long une balade qui mime et accompagne le duel cf. v.9-10 où il joint la parole au geste et le geste à la parole => enjambement + gérondif complément de manière « en ferraillant » + interjection « -hop ! - » en incise au milieu du groupe verbale, elle mime l’action + néologisme « à l’improvisade » : parole qui se crée

=> le poème permet de faire en sorte que la parole et le geste s’accorde parfaitement

- il fait en plus une leçon de poésie car il compose sa ballade en même temps qu’il en donne la méthode et commence sa composition cf. v.37 « Il me manque une rime en eutre… » : il est dans la recherche poétique => la parole et l’action vont de pair pour nourrir la tension dramatique

=> N’est-ce pas là un bel hommage à l’art dramatique puisque le théâtre est le genre par excellence qui concilie l’action et la parole ?

III. Le jeu dans le jeu (=un bel hommage au théâtre)

1) Une mise en abyme de la représentation théâtrale

-spectacle dans le spectacle :

- Cyrano s’improvise comédien (mime cf. didascalies au début : verbes d’actions et comparaisons : imite), mais aussi metteur en scène (dirige l’action) et dramaturge (crée son texte au fur et à mesure qu’il le joue cf. « à l’improvisade » v.9 « vous composez » v.10, « solennellement » didascalie après le v.44) => JEU

- Cyrano se donne en spectacle devant un public surexcité très réactifs cf. didascalies « Rires » + v.19. Ce public est lui aussi mis en abyme sur scène.

2) Une scène burlesque

- différents procédés comiques :

Comique de situation : déconfiture pour Valvert, à qui Cyrano retourne les insultes

Comique de caractère : Valvert traité comme un bouffon

Comique de geste : bastonnade

Comique de mots : polysémie, sens propre/sens figuré, insultes, références animales pour ridiculiser l’adversaire « larder » « dindon », jeu de mots notamment la personnification de l’épée v.6

Le burlesque né du contraste entre la situation violente du duel et le raffinement poétique de la ballade et du contraste entre la noblesse et le comique farceste.

=> Cette scène est donc une parodie de duel : l’adversaire n’a aucune consistance, c’est un bouffon qui sert uniquement de repoussoir, de marionnette.

C’est un retournement symbolique : Valvert voit son identité mise à mal grâce au faux quiproquo du v.2 + faux conflit pour faire les portraits en action (toujours dans l’exposition de la pièce, ce faux conflit permet de présenter les personnages en action)

Conclusion

- [bilan] : Il s’agit donc là d’un duel en paroles autant qu’en action qui est l’occasion pour Rostand de présenter, dans l’exposition de la pièce éponyme, Cyrano comme un poète à l’esprit brillant.

- [ouverture] : - scène d’exposition du Médecin malgré lui (acte I, scène 1) où Molière se sert d’un conflit comique entre deux personnages principaux pour les présenter

- Mise en scène de Polydales = comique de geste, théâtre dans le théâtre

...

Télécharger :   txt (7.7 Kb)   pdf (49.9 Kb)   docx (14.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club