Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La Vème république : un régime politique inscrit dans la durée

Par   •  7 Avril 2018  •  2 804 Mots (12 Pages)  •  102 Vues

Page 1 sur 12

...

- Mai 1968, est la grève la plus massif et la plus long de l’histoire de France.

Mais malgré tous les Gaullistes finissent par l’emporter suite à la disparition du général de Gaulle.

Il faut attendre 1969 pour voir le Général de Gaulle remit en cause son référendum sur la régionalisation est un échec qu’il le pousse à la démission.

Après le départ du Général du Gaulle en 1969, Les gaullistes reste majoritaire et aux élections législatives et les présidents élus sont proches des idées Gaullistes :

- George Pompidou président de 1969 à 1974 est proche du Générales de Gaulles, il était 1er ministre de 1968 à 69. Il poursuit la politique de De Gaulle qui s’appuie sur la croissance économique son septennat il est écourter par sa maladie. Il meurt en 1974.

- Valéry Giscard d’Estaing (74-80) il est proche des idées gaullisme, il appartient à l’UDF (Union des démocrates Français) qui est un groupe centriste et surtout libéral. La présidence de Giscard d’Estaing est marquée par les chocs pétroliers de 73 à 78 qui limitent sa politique économique et le pousse à prendre des réformes sociales :

- La loi sur IVG 1977

- L’abaissement de la majorité électorale à 18 ans en 1974

- De l’alternance aux cohabitations :

Après plus de 30 ans de Gaulliste la Gauche arrivent en 1981 se qui constituent une rupture de l’histoire politique Française cette 1ère rupture est la première alternance de la Vème République, le parti socialiste devient un partie de gouvernement après n’avoir était qu’un parti d’opposition. L’arrivé des socialistes au pouvoir crée une fracture en France :

- Les classes populaires y voient un espoir d’amélioration sociale.

- Pour les élites économiques l’arrivée des socialistes menace leur capital et une partie d’entre eux quitte la France.

En 81, une nouvelle aire politique s’ouvre en France avec l’élection de François Mitterrand, un air politique marqué par une relative instabilité. Depuis 81 les majorités présidentielles son instables et donne lieu à un nouveau phénomène les cohabitations

4 présidents se sont succéder à l’Elysée d’abord François Mitterrand élu en 1981 et réélu en 1988. Jacques Chirac élu pour un septennat en 95 et en 2002 pour un quinquennat. Le troisième Nicolas Sarkozy élu en 2007, puis François hollande en 2012. Chacun à fais évoluer les institutions de la Vème république mais surtout ces distingué par une pratique résidentielle particulière.

Alternance : un changement majorité présidentielle qui passe de gauche à droite ou de droite à gauche et qui débute souvent avec l’élection présidentielle.

Cohabitations :

Période de l’histoire politique durant laquelle le chef de l’état appartient à une tendance politique opposé à celle du premier ministre

La cohabitation est un mécanisme particulier de la Vème république qui est lié au décalage du calendrier présidentielle et du calendrier législatif (jusqu’à la réforme du quinquennat). Ou à d’éventuelle dissolution de l’assemblée nationale.

Depuis 1981, 3 périodes de cohabitations on eut lieu :

De « 1986➔ 1988 » après sa défaite au législative le PS perd la majorité à l’assemblée nationale le RPR (rassemblement pour la république) remporte la majorité à l’assemblée et doit nommer Jacques Chirac comme premier ministre. Le gouvernement Chirac est un gouvernement ultra libéral, autoritaire et parfois même juger raciste.[pic 1]

De 93-95

Nouvelle défaite du PS au législative nouvelle victoire du RPR et donc François Mitterrand nomme Edouard Balladur 1er ministre. Ses une cohabitations beaucoup plus facile que la première pour 2 raisons :

- Pas de haine entre les deux hommes

- François Mitterrand est malade et laisse une partie du pouvoir à son premier ministre

Marquer par de nombreux mouvements sociaux notamment contre le CPE (contrat premier embauche)

De 97-2002 après seulement deux ans au pouvoir Jacques Chirac dissout l’assemblée nationale en croyant renforcé sa majorité. le PS gagne et Chirac doit nommer Jospin 1er ministre pour tout le reste de son septennat.

La période 97-2002 est marquée par de nombreuses lois sociales et par une politique à l’opposé de Jacques Chirac.

Contenu de la création du quinquennat et de l’exemple de 97 les cohabitations devraient disparaitre de la Vème république.

III- La bipolarisation de la vie politique :

- Le clivage droite-gauche, héritage historique :

L’opposition entre droite et gauche et une spécificité Française qui remonte à la période de la révolution

Pendant la période de la monarchie constitutionnelle les partisans du roi ce mette à droite de l’assemblée et à gauche pour les partisans du peuple le clivage persiste au 19ème siècle : c’est-à-dire que la droite soutient les régimes conservateurs « monarchie, empire » alors que la gauche tente de rétablir la république. A partir de 1870, la république s’installe durablement et la droite est contrainte d’accepter le régime. A partir de ce moment, l’opposition se construit autour de nouveau thème et de nouveau enjeu les cultures politiques.

Culture politique : ensemble des valeurs des représentations et des pratiques politiques lié à un parti ou un groupe. [pic 2]

La première raison de l’opposition entre la droite et la gauche est une raison économique et sociale c’est-à-dire :

- La droite défend le libéralisme économique et la liberté individuelle

- La gauche défend le bien commun et l’égalité sociale

Le deuxième facteur d’opposition relève des valeurs c’est-à-dire que la gauche défend les valeurs fondatrices de la république alors que la droite défend des

...

Télécharger :   txt (18.9 Kb)   pdf (141.6 Kb)   docx (22.3 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club