Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Adm 1015 Gestion stratégique et rôles professionnels des RH

Par   •  16 Novembre 2017  •  1 468 Mots (6 Pages)  •  200 Vues

Page 1 sur 6

...

les uns des autres dans leurs rôles. Par exemple, le processus d’affaires qui comme mentionné plus haut, est l’ensemble des activités qui ont pour but de produire des produits ou services. Les pratiques d’affaires visent à gérer la qualité des processus d’affaires et enfin, les activités d’affaires sont les efforts fournis par l’organisation sur son marché.

Question 2

La théorie des affaires, présentée par Turgeon (2014), devrait servir de guide afin d’aider le dirigeant à concilier différentes visions pour mieux analyser le marché dans lequel son organisation se trouve. Quels liens pouvez-vous faire entre l’angle microscopique et l’adaptation de la stratégie de GRH à l’environnement interne d’une organisation?

Premièrement, afin d’adapter la stratégie GRH de l’organisation à son environnement., il est nécessaire de comprendre ce qu’est une théorie des affaires.

Relativement à l’article de Turgeon (2004) qui définit la théorie des affaires comme étant: « le raisonnement à la base de l’existence d’une organisation; elle explique sa présence dans le réseau des affaires où consommateurs, concurrents, facilitateurs et législateurs sont les pièces majeures d’un écosystème dynamique. Élaborer une telle théorie consiste à expliquer et à prédire les interrelations potentielles de l’entreprise avec le marché, donc les acteurs, les modes, les tendances, les contraintes, les obligations et les propulseurs de la demande. » Afin de dresser une théorie des affaires, le gestionnaire doit inclure trois hypothèses très importantes:

« - l’organisation et son environnement, la société et ses structures, le marché, les consommateurs ainsi que l’évolution de la technologie;

- la mission de l’organisation, telle que celle-ci doit la définir;

- les compétences distinctives nécessaires (incluant les ressources) pour accomplir cette mission avec succès. »

Ces théories vont aussi aider le gestionnaire à déterminer l’angle microscopique de l’organisation, « qui est cette organisation? Quelles sont ses forces, ses faiblesses, ses habiletés, ses compétences distinctives, ses ressources? Comment réussir sur ce marché ? » Ces questions vont permettent aux dirigeants de trouver quels types de ressources l’organisation à besoin afin de réussir sur le marché. Il est indispensable pour le dirigeant de bien connaître l’angle microscopique de son organisation, car il lui permet d’avoir une vision précise de l’environnement interne de l’entreprise et ainsi déterminer la stratégie GRH de l’organisation.

Depuis le début des années 80, la GRH privilégie une perspective contingente en ce qui a trait aux activités de gestion. «Cette approche théorique postule que les pratiques et les politiques de GRH ont une utilité pour une organisation que dans la mesure où elles s’alignent correctement sur les orientations de l’entreprise, le plan d’affaires, les valeurs et les objectifs à atteindre » . Les dirigeants doivent adopter un style de GRH cohérent, s’alignant sur le contexte d’affaires (stratégie d’affaires, valeur de gestion, taille et d’activité, etc.) permettant d’assurer une gestion efficace de l’entreprise. La perspective de la contingence permet au gestionnaire d’avoir une certaine marge de manœuvre concernant les décisions relatives à la GRH car elle peut s’adapter aux caractériques interne de l’entreprise qui elle, doit constament évoluer en fonction de son environnement externe.

Afin de parvenir à une gestion efficiente, la stratégie d’affaire de GRH doit inclure la mission et la vision de l’organisation. La figure 1.1 du Manuel Relever les défis de la gestion des ressources humaines p. 13, illustre comment la GHR se situe au sein des stratégies de l’entreprise et des unités d’affaires. Cette figure démontre assui l’impact qu’ont l’environnement externe et interne sur les stratégies d’affaires, les valeurs de gestions de l’organisation, les valeurs de gestion de l’unité d’affaires et enfin sur la stratégie de GRH. Il existe plusieurs activités reliées à la stratégie de GRH : la planification, l’attraction et la rétention, la formation et le développement, carrière et relève, etc. Ces activités demandent au gestionnaire d’être à l’affut avec l’environnement interne de l’organisation pour ainsi parvenir à une gestion d’activités cohérentes.

En conclusion, il est primordial pour le gestionnaire de connaître l’angle microscopique de l’organisation, car ça lui permettra d’adapter la stratégie de GRH de l’organisation à son environnement interne. Un gestionnaire se doit de connaître le contexte de l’entreprise pour parvenir à une gestion efficiente.

...

Télécharger :   txt (9.8 Kb)   pdf (78.7 Kb)   docx (11.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club