Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

L’internet nous isole-t-il du monde ?

Par   •  7 Mai 2018  •  1 740 Mots (7 Pages)  •  1 444 Vues

Page 1 sur 7

...

(Argument) L'ordinateur pourrait aider les personnes victimes de troubles sociaux justement à sortir de l'isolement.

(Preuve) Effectivement, en nous permettant de nous connecter plus facilement à des personnes avec lesquelles on partage des affinités, plutôt qu'avec des personnes dont on partage une proximité physique, internet permet de mieux combattre l'isolement. Aussi, deux chercheurs ont évalué chez des étudiants leur timidité, leur usage de Facebook et la qualité de leurs amitiés. Il s’avère que les personnes timides renforcent le sentiment de la proximité avec leurs amis et sont d'autant plus satisfaites de leurs relations lorsqu'elles utilisent les réseaux sociaux contrairement à ceux qui ne l'utilisent pas. Notamment parce qu'elles maîtriseraient mieux l’image qu’elles donnent d’elles, auraient moins de difficultés à partager leurs centres d’intérêt, choses que les asociaux ont de la difficulté à faire dans le monde réel.

Procédés de réfutation et informations potentielles

- Certes, nous passons d’une société familiale à une société de gens vivant seuls (mais pas isolés), mais cela nous permet de passer d’une société qui protège les gens de leurs faiblesses à une société qui permet aux gens de maximiser leurs talents. Les vieilles structures sociales ont longtemps étouffé la créativité, la nouvelle permet de les maximiser

-STATISTIQUE : Un internaute moyen aurait des contacts avec 15 % plus de personnes qu'un citoyen non branché.

- Contrairement à l'idée répandue que les sites sociaux nous empêchent de participer au monde, un sociologue a montré dans une étude publiée par le Pew internet que les gens qui utilisent des sites sociaux ont tendance à avoir des relations plus étroites avec leurs relations et ont tendance à être plus impliqués dans des activités civiques et politiques que ceux qui ne les utilisent pas.

- Cependant, la sociabilité autour de la table n'a pas disparu, elle s'est déplacée en dehors de la maison, au restaurant notamment. Les études montrent également que les Américains communiquent plus fréquemment avec leurs parents et amis que dans les années 70.

- Même les sociologues de la Duke University qui estimaient que l'évolution du pourcentage d'Américains déclarant qu'ils n'avaient personne à qui se confier (passant de 8 % en 1985 à 25 % en 2004) a reconnus en 2009, sous la pression de la critique de Fisher que cette évolution résultait plus certainement d'une erreur d'interprétation et que le pourcentage de 2004 devrait être plus proche de 10 % que de 25 %.

- Cependant, Facebook ne créée par la solitude. Les gens qui éprouvent de la solitude sur Facebook sont également des gens seuls en dehors de Facebook. Sur Facebook comme ailleurs, corrélation n'est pas causalité. Les gens qui souffrent de la solitude en souffrent autant sur Facebook que sans Facebook. Donc, notre sentiment d'isolement n'a rien à voir avec l'augmentation de notre connectivité, même si ces deux phénomènes se déroulent en même temps.

l’utilisation « ne se concentre pas dans les heures de la nuit, et n’empêche pas les sorties entre amis. Significativement, pendant les week-ends, le nombre de messages baisse de façon drastique. » .

De la même source, On site «En contrepartie, les personnes plus actives sur les réseaux sociaux ont des contacts avec des gens ayant des intérêts différents des leurs ou d’une autre origine ethnique, ce qui ajoute généralement à l’ouverture d’esprit, en plus de bonifier les connaissances générales. »

Conclusion

Enfin, nous croyons bien que l’ordinateur n’isole pas du monde. Bien au contraire, il rapproche les personnes de la société grâce aux réseaux sociaux et aide à renforcer la sociabilité. De plus, l’ordinateur permet d’augmenter l’ouverture d’esprit des gens et de bonifier leurs connaissances des autres cultures. Pour ce qui est de l’aspect des relations sociales, l’ordinateur peut renforcer la sociabilité et aider les personnes victimes de troubles anxieux. Pour finir, il faut dire que l’Internet prendra de plus en plus de place dans notre vie à l’avenir et il faut savoir l’utiliser pour qu’il devienne notre allié et notre ennemi

-Instituts de recherche en santé du Canada déclare qu’en de 2007 à 2014 la cyber intimidation à baisser de 35% et que 7% de toute l’intimidation.

-1999 250 % plus d’intimidation qu’en 2015

-76% des sondée passe plus de temps avec des ami face à face que sur l’écran

-82% des sondées on avouer que sans l’internet il aurait perdu contact avec au moins 3 membre de leur famille

-70% des personne intimidé retrouve le réconfort sur internet

-taux d’enfant de moins de 16ans qui font du sport augment depuis 2000 à 2015

-temps de lecture resté stable de 1980 à 2014

-temps à la maison baisse temps de 1985 à 2015

...

Télécharger :   txt (11.6 Kb)   pdf (56.2 Kb)   docx (16.6 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club