Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Internet change t’il notre façon de penser ?

Par   •  16 Mai 2018  •  1 323 Mots (6 Pages)  •  603 Vues

Page 1 sur 6

...

et renfermés sur nous même.

Mais ceci représente un aspect positif de l’Internet, car pour certaines personnes cet Internet-là n’a pas eu la même portée. Pour beaucoup de gens peut-être solitaires de nature, Internet va être perçu comme une personne à part entière et va donc leur servir de compagnon, d’ami et ils vont vite se refermer dans cette énorme toile. Internet peut très rapidement créer des situations d’isolements où des personnes ont l’impression de vivre virtuellement.

Pour d’autres c’est cette surutilisation du web et surtout des réseaux sociaux qui vont au final les renfermer sur eux-mêmes, il y a peu de temps une « mannequin Instagram » comme on les appelle à fait des aveux en pleurs sur le web. Elle expliquait à quel point ces réseaux sociaux lui avaient gâché sa vie, elle ne vivait plus que pour son image, n’avait plus qu’en tête la prochaine mise en scène de sa prochaine publication Instagram qui allait faire baver des millions d’autres personnes.

Briac Suquet 3

Classe 2

Expression Ecrite – Partiel – Juin 2016

On voit donc qu’Internet peut très rapidement altérer le quotidien d’une personne et la rendre esclave, à la merci du web et de ces réseaux sociaux. Ces réseaux sociaux représentent pour moi le réel danger que peut être le web, il a tendance à créer des acteurs plutôt que des profils où les utilisateurs mènent une bataille sans merci du « m’as-tu-vu ? » qui pousse beaucoup de gens à se travestir en quelque sorte et d’altérer à leur réelle pensée, leur réelle vision des choses. Je parle de réel danger si l’utilisation des réseaux sociaux est mal-faite bien sûr, car il a également un aspect très positif amenant le débat, la discussion, le partage également.

Viens ensuite pour moi le cas de l’enfance, de notre temps notre enfance rimait avec bout de bois et ballons, depuis peu elle rime avec iPad et « Encore 2 minutes Maman !! ». En effet il est indéniable d’observer à quel point ces appareils font partie à part entière de l’éducation des enfants, dès le plus jeune âge ils apprennent à s’en servir, il n’est plus rare de croiser un petit de 6 ans magné l’iPad aussi bien qu’un pilote de chasse avec son Mirage 2000. Le côté débrouille des enfants qui s’amusaient avec de simples bouts de bois et un ballon s’est transféré vers un écran... Est-ce une bonne chose ? Pas sur ! Déjà pour leurs pauvres cous, je pense que le nombre de torticolis est en nette augmentation, mais également pour leurs petits cerveaux, ces iPads et tous ces jeux ont selon moi un côté aliénant où l’enfant ne sait plus s’amuser sans Internet, les parcs se vident, les batteries s’épuisent...

De plus l’enfance comme on le sait à des répercussions sur toute une vie, si un enfant passe sa vie devant un écran durant son enfance ce ne sera peut être pas la personne éveillée qui aurait dû l’être. Cependant il ne faut pas faire de fatalisme, beaucoup d’enfants s’éveillent sur Internet si l’utilisation qui est faite est adéquate, des quizz, jeux culturels sont aussi à conseiller aux enfants.

Pour en venir à la conclusion je dirais qu’Internet est dans la continuité de l’Histoire, il est venu donner sa touche à la pensée humaine, mais ne l’a pas changée, un cerveau reste un cerveau et nous restons maître de ce dernier, c’est cependant un outil qui influe notre quotidien comme l’imprimerie à su le faire à une époque, elle est venue bouleversée l’Histoire de l’humanité, mais au point de changer notre façon de penser ? Pas sûr, car au final ne pense-t-on pas de la même façon que nos ancêtres, l’humain n’a t’il pas toujours eu un penchant pour l’égoïsme par exemple ?

Internet change la façon de penser des personnes les plus fragiles et naïves, Internet doit être au contraire un espace de ressource philosophique pour se construire sa propre

...

Télécharger :   txt (8.1 Kb)   pdf (54.9 Kb)   docx (13.3 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club