Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Les grands courants de la pensées économiques La période préindustrielle

Par   •  11 Mai 2018  •  2 129 Mots (9 Pages)  •  276 Vues

Page 1 sur 9

...

Le principe d’accélération

- Principe

Une augmentation de la demande entraine une augmentation plus forte de l’investissement.

- Limite d’utilisation

- Hypothèse 1 : absence de capacité de production inutilisé (marché doit être parfait) l’environnement économique doit est croissant et régulier.

- Hypothèse 2 : l’offreur toujours prêt à répondre à la demande par l’augmentation de l’offre (☹).

- Hypothèse 3 : constante du coefficient de K est insuffisant à long terme.

Les incidents économiques

- Incident sur la demande : L’investissement a un effet sur les salaires et le PA des AE.

- Incident sur l’offre : en augmentant la capacité de production.

Conséquence différente selon le type d’investissement (capacité/remplacement).

Le cas du chômage

Investissement complice du chômage ? Cela dépend de la période, du lieu de l’investissement et de sa nature (capacité/productivité)

- IC conduit à la création d’emploi par rapport à son K.

- I de Productivité : les couts de production sont les premiers accusés de la suppression d’emploi mais c’est à nuancer car si à court terme des emplois disparaissent, à long terme, il en crée.

Les modalités de financement

(Choisir d’investir, c’est bien. Assurer l’investissement c’est autre chose.)

L’autofinancement

Financement réalisé à partir de ses propres ressources. Inconvénient est que les investissements seront faible donc il est favorable d’emprunter.

Le recours à l’emprunt bancaire

Permet des investissements plus grands mais perte d’indépendance. 2 conditions :

- Efficacité marginale supérieur au taux d’intérêt

- Acceptation bancaire (solvable ou pas)

Le recours aux marchés financiers

Les investissements sont financés à travers l’émission d’action.

Fiche 8 : L’épargne

Part de revenu non consacré à la consommation.

Approche fonctionnelle

- Epargne brute et épargne net :

- Epargne brute = Epargne nette + amortissements du K fixe.

- E volontaire / forcé :

- E volontaire : volonté de consommer moins

- E forcé : réductions de conso imposé aux consommateurs

- E oisive / active :

- E active : créatrice de richesse (investissement)

- E oisives : épargne inactive

- E individuel / collective :

- E individuel : part de R non consommé.

- E collective : part du RN destiné aux Investissements.

- E de précaution / financière :

- De précaution : argent garder en liquide en cas de cas à court terme.

- Financière : dans le but d’agrandir son patrimoine.

Approche théorique

[Franchement…]

Fin des idées reçus

- Fin de l’évolution en « cloche » de l’épargne.

C’est le fait que l’on épargne plus à l’âge de la retraire (épargne de précaution pour soi ou pour la descendance donc épargne financière).

Transformation de la structure de l’épargne

L’épargne quitte progressivement l’immobilier pour le financier car ce dernier à un avantage de liquidité quasi immédiat.

Fiche 23 : La Croissance Economique

- Définition et mesure de la croissance

- Croissance : se definit par rapport au PIB, lui-même egale a la VA produite.

- Taux de croissance : progression de la VA d’un excercice a un autre.

- Aujourdhui il faut prendre en compte d’autre indicateur pour pouvoir mesurer la croissance (IDH).

- Les facteurs de croissance

- Capital et Travail

- Le capital (K)

Ensemble des actifs financiers (K Financier) et d’actifs non financier (KH) = Formation brute de K fixe (FBCF).

- Le travail (L)

Travail n’est pas homogene comme le capital et on doit le calculer au nombre d’heure a la productivité de chaque travail.

- La fonction de Y

- La fonction de pro

- Les enseignements tirés des modèles de croissance

- Le role et la contribution du PT : Le modele de solow

- Le role et la contribution des depense d’education : le modele de denison

- Le role et la contribution de l’accumulation des connaissances : le modele de Romer

- Le role et la contribution de KH : le modele de lucas

...

Télécharger :   txt (14.4 Kb)   pdf (140.4 Kb)   docx (22 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club