Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Une science de l'homme est-elle possible?

Par   •  22 Août 2018  •  1 465 Mots (6 Pages)  •  169 Vues

Page 1 sur 6

...

Dans une deuxième partie, on va chercher à savoir si les sciences humaines sont-elles considérées comme des sciences exactes et fondées comme les sciences modernes. Précédemment nous avons vu que la science de l’homme peut être considéré comme une forme de science mais est-elle aussi exacte que les autres sciences ?

Pour qu’une science soit exacte il faut que celle-ci soit fondée et qu’elles vérifient certaines loi qui se confirment grâce à des expérimentations Or, les sciences humaines ne peuvent avoir recours forcément à une expérimentation et si c’est possible celle-ci ne peuvent être reproduit indéfiniment et contrôlée. Ainsi les sciences humaines implique forcément une approche objective de l’être humain puisque le chercheur lui-même et un homme mais elles impliquent aussi la conscience. Il est impossible d’expliquer exactement ce qu’est un homme mais les sciences humaines expliquent toutefois ses productions, ses comportements, ses productions mentales telles que le désir ou le rêve. De plus, la nature elle s’explique parce que chaque phénomène peut être analysé puis être étudié et mis en relation avec d’autres phénomènes. Tandis que pour l’homme il faut comprendre c’est-à-dire saisir le sens d’une intention. La compréhension est alors le but de l’interprétation tel que dit Dilthey « nous expliquons la nature, nous comprenons la vie psychique ». En effet, la vie psychique se comprend suite aux actes produits par l’homme qui doivent être considérés comme des résultats de l’intention. Ainsi, les sciences humaines à la différence des sciences dures sont incapables de présenter un théorème ou même une loi approuvé par tous. Les sciences humaines sont donc constitué d’une part de subjectivité c’est-à-dire qui se rapporte au sujet pensant, à une conscience individuelle. Les sciences humaines ne sont donc pas des sciences exactes mais permettent tout de même de comprendre les phénomènes liés a l’homme.

Cependant, malgré que les sciences admettent des lois exactes et vérifiées, notre connaissance n’est pas absolue, il est impossible pour l’homme d’expliquer tous les phénomènes naturels se présentant a lui. En effet, prenant l’exemple de l’astronomie qui est la science de l’observation des astres et qui cherche à expliquer leurs origines et leurs évolutions. L’astronomie est l’une des plus anciennes des sciences, elle est donc pratiquée depuis plusieurs siècles et pourtant encore de nos jours nous faisons des découvertes astrologiques. Chaque jour on approfondit encore nos connaissances astrologiques et pourtant même dans quelques siècles jamais nous obtiendront une connaissance absolue car ils existent une infinité de phénomènes. De même que pour l’homme, il nous est impossible d’étudier tous les phénomènes humains. Tout d’abord car il en existe une multitude mais aussi car il dépend de chacun. En effet ni le milieu social, ni l’état physique, ni le mental d’une personne déterminent l’existence d’un humain. On peut comprendre un humain que si nous savons comment le sujet vit ses expériences, c’est-à-dire soit qu’il accepte, qu’il refuse ou qu’il dépasse ce qu’il est. Une science de l’homme ne pourra donc pas être absolue comme toute science car l’homme fait appel à sa conscience donc chaque être est unique et ne peut être étudié. Par ailleurs, la science peut parfois contenir des erreurs c’est pour cela que depuis toujours des millions de chercheurs sont en perpétuelles recherche et vérification. La science n’est donc pas dogmatique et est ouverte à la critique d’où les connaissances scientifiques sont toujours ouvertes à la révision. Selon Karl Popper, une théorie serait scientifique que si elle est réfutable, en effet la science n’est pas exacte.

On peut en conclure que l’homme n’est pas réellement l’objet d’étude des sciences humaines puisque l’homme est doté de sa conscience et de sa liberté. Ce sont donc les phénomènes humains qui sont étudiés tel que la sociologie. Par ailleurs, une science de l’homme est possible et permet ainsi de comprendre et d’interpréter des phénomènes humains. Toutefois, elle se distingue des sciences dure et exacte puisqu’elles font appelle à la subjectivité et ne peuvent permettre d’appliquer des lois « humaines ». La science humaine n’est donc pas exacte mais aucune science n’est véritablement exacte puisque nous pouvons réfuter les résultats. De plus, les connaissances de la science ne sont pas absolue, l’homme ne connait pas tout et ne pourra jamais tout connaitre malgré ses désirs de vouloir tout comprendre, il restera toujours une part d’inconnue et d’inexplicable.

...

Télécharger :   txt (9.6 Kb)   pdf (45.1 Kb)   docx (13.4 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club