Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

En quoi Marseille fait-elle figure de métropole, de l'échelle régionale à celle euro-méditerraniéenne ?

Par   •  14 Novembre 2018  •  4 641 Mots (19 Pages)  •  481 Vues

Page 1 sur 19

...

L’aire urbaine de Marseille-Aix-en-Provence s’illustre par une expansion significative de son pôle à l’ouest par le développement des zones d’activités et commerciales périphériques: il entoure désormais l’étang de Berre. Cependant il y a un manque d’harmonisation entre les politique d’habitat et de développement économique à l’échelle métropolitain, il y a également une concentration de l’emploi et diffusion de l’habitat dans les pôle urbains des aires. On peut voir que le pôle urbain de Marseille concentre la majeur partie des très nombreux déplacements domicile-travail juste après Aix-en-Provence + analyse du tableau.

Tableau lieu de travail des actifs de 15 ans ou plus ayant un emploi qui résident dans la zone + carte

C/ Fractures socio-économiques et spatiales

- Carte arrondissements

Marseille se découpe en 4 ensembles qui reflètent des fractures socio-économiques et spatiales bien visibles. Avec un coefficient de Gini de 0,436, Marseille est une des villes les plus inégalitaires de France.

Cette citation d’André Donzel résume bien ces fractures au sein de la ville “Au sud, l’esprit, le domestique; au nord, la matière, l’étranger. Ainsi, tandis que s’efface l’ancienne division ouest-est entre la ville intra-muros et le terroir, s’approfondit matériellement et symboliquement l’opposition entre deux villes: la ville populaire au nord et la ville bourgeoise au sud. deux urbanités, radicalement différentes, se font face désormais.”

Le centre est constitué du premier au sixième arrondissements et perd des habitants, les trois premières arrondissements sont les plus pauvres et le déclin démographique se poursuit encore et cumule tous les facteurs de précarité. La population y est plutôt âgée et d’origine étrangère. Près de 12% des plus de 25 ans sont allocataire du RMI, le revenu fiscal est inférieur de 40% à la moyenne marseillaise. Des politiques de rénovation urbaine limités, un habitat dégradé et une difficulté de circulation en font un territoire à enjeux.

L’est de Marseille, les 10e, 11e et 12e arrondissements sont en reconversion pour passer des activités industrielles à des activités tertiaires, surtout commerciales. Ce sont des quartiers résidentiels souvent habités par des classes moyennes et des ouvriers retraités des anciennes industries. Ces arrondissements sont marqués par le manque de centralité et d'équipements publics. Depuis quelques années, l’implantation de grandes surfaces comme dans le quartier de la Valentine fait revivre cette zone et les emplois augmentent de manière significative. Le 12e arrondissement est charnière entre la zone qui était industrielle et les quartiers nord.

Le sud représenté par les 7e, 8e et 9e arrondissements concentre des habitants à fort pouvoir d’achat qui sont pour la plupart des cadres supérieurs, des professions libérales, des dirigeants d’entreprises habitant dans des résidences de luxe. Les espaces verts et les équipements sont de qualité, les centres commerciaux soignés, l’habitat social est rare. L’économie des quartiers sud se développe avec les services aux entreprises et aux particuliers, les activités sportives et ludiques. Les revenus des habitants des quartiers sud sont 1.5 fois supérieurs que dans les autres quartiers.

Les 13e, 14e, 15e et 16e arrondissements sont connus sous l'appellation négative des “quartiers nords” de Marseille accueillant une population en grande difficulté à très faibles revenus et peu qualifiée. Les logements sociaux sont très nombreux, dégradés et mal reliés au centre de la ville ce qui marginalise la population de ces quartiers. L’emploi est en forte augmentation mais le taux de chômage reste considérable, la population est assez jeune et peu qualifiée (80%), 11% des plus de 25 ans sont allocataires du RMI. La criminalité est très importante et des fusillades éclatent souvent. Ces territoires sont intégrés à la politique de la ville dont le but est de “recoudre” les quartiers nord au reste de la ville mais les résultats ne sont pas vraiment visibles.

Pour les questions:

- Coefficient de Gini: Le coefficient de Gini est une mesure statistique de la dispersion d'une distribution dans une population donnée. Le coefficient de Gini est un nombre variant de 0 à 1, où 0 signifie l'égalité parfaite et 1 signifie une inégalité parfaite. Ce coefficient est très utilisé pour mesurer l'inégalité des revenus dans un pays

- Projets pour redynamiser le centre: construction de nouvelles lignes de tramway et projet euroméditerranée

II/ Marseille, capitale régionale ?

A/ Ville méditerranéenne et 1er port de France (activités maritimes et portuaires + industries)

La cité phocéenne est dotée d'un port autonome de Marseille officiellement devenu le grand port maritime de Marseille le 9 octobre 2008. Il s’étend sur 70 kilomètres de côtes. Idéalement situé sur les rives de la Méditerranée, le Port de Marseille Fos, 1er port français et le 2e de la méditerranée juste derrière celui d'Algésiras en Espagne. Il est la porte d’entrée naturelle de l’Europe en se positionnant comme l’alternative Sud aux ports du Nord de l’Europe pour l’accès aux marchés français et européens.

Le port de Marseille Fos se compose de deux bassins complémentaires : les bassins Est (400 hectares), situés à Marseille, s'affirment comme un port de proximité en Méditerranée pour les marchandises et les passagers. En effet, c'est un port généraliste qui traite tout type de marchandises comme les hydrocarbures pétrole, gaz et produits chimiques, marchandises diverses dans des conteneurs, minerais et céréales. C’est aussi un port qui répond aux standards internationaux requis pour les activités de passagers, croisière et ferries. Plus de 2 millions de voyageurs transitent par le port de Marseille Fos chaque année. En moins de dix ans, il est devenu le 1er port de croisières de France.

Ensuite, il y a les bassins Ouest (10 000 hectares), situés sur la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer, accessibles aux plus grands navires et dédiés aux grands flux intercontinentaux, bénéficient d'une dynamique de port mondial pour la logistique et l'industrie. Il accueille des entrepôts sur deux zones logistiques Fos Distriport et La Feuillane à proximité des terminaux à conteneurs

...

Télécharger :   txt (32.2 Kb)   pdf (82.4 Kb)   docx (26.4 Kb)  
Voir 18 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club