Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Les Tableaux parisiens Baudelaire

Par   •  12 Août 2017  •  1 151 Mots (5 Pages)  •  1 038 Vues

Page 1 sur 5

...

La Description de Paris

Dans la section Les tableaux parisiens, la ville lumière est décrite selon des points de vue différents. Ainsi il décrit Paris en tant que ville de la débauche. Dans Crépuscule du soir, Baudelaire raconte le début de l’agitation dans les maisons de prostitution, c’est le début d’une nuit de « rugissement » et de « soupirs ». A l’inverse dans le dernier poème de la section, Le crépuscule du matin, il dépeint le réveil des « femmes de plaisirs », ainsi « l’homme est las d’écrire et la femme d’aimer ». On retrouve cette idée de débauche dans le poème Le jeu où Baudelaire insiste sur « le noir tableau » que Paris représente pour lui. Et il s’effraie lui même «d’envier maint pauvre homme/ Courant avec ferveur à l’abime béant». Dans le poème Le cygne, le poète exprime ses regrets à propos de la transformation de Paris. Il se remémore « le vieux Paris » qui a été transformé par la mise en œuvre du plan Haussmann, il compare Paris à la ville de Troie qui fut détruite par les grecs. Mais Baudelaire peint aussi Paris en tant que ville moderne. Ainsi dans Le soleil il se compare à « ce père nourricier » qui « ainsi qu’un poète » « ennoblit le sort des choses les plus viles ».

Dans Rêve Parisien, Baudelaire, en se montrant entièrement comme un artiste, « le peintre fier de mon génie », et même « l’architecte de mes féeries », nous dépeint le Tableau de son Paris idyllique. Mais lorsque qu’il se réveille, il voit « l’horreur de mon taudis » et il se rapproche de l’univers du Spleen, où « le ciel versait des ténèbres / Sur le triste monde engourdi ». On pourrait croire que le spleen est présent dans Brumes et Pluies, mais en réalité, malgré les « endormeuses saisons », Baudelaire, par ce sonnet, nous montre une vision positive de l’amour. Mais le poème qui nous montre le plus le côté idéal de cette section est le poème Paysage, ou Baudelaire reprend la tradition du poème-paysage, mais ici urbain. Ici, Baudelaire hésite entre être un poète de la ville ou un poète de l’idylle.

Ainsi, cette section traite des thèmes principaux du recueil, mais Baudelaire, pour aborder tous ces thèmes, a pris un cadre précis, Paris. Malgré qu’il soit un poète moderne, il est déchiré par la disparition du vieux Paris, au profit du nouveau, avec le plan Haussmann.[pic 3]

Calligraphie d'après « Le Soleil »

...

Télécharger :   txt (6.6 Kb)   pdf (44.9 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club