Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Correspondances, les Fleurs du Mal, Baudelaire

Par   •  8 Novembre 2018  •  674 Mots (3 Pages)  •  3 Vues

Page 1 sur 3

...

romantisme et symbolisme.

Le type de discours : Texte descriptif voire explicatif. Présent de vérité générale

La situation d’énonciation : Le poète s’adresse au lecteur. Il s’agit presque d’un cours sur les correspondances.

Le sujet : Les correspondances horizontales et verticales. Dialogue entre nature et homme que le poète doit enseigner.

La structure visuelle du texte : Sonnet en alexandrins. Trois phrases. La nature sujet de la première phrase, puis «Les parfums, les couleurs et les sons » et enfin les parfums.

Les registres : lyrique et didactique

Etape 3 : Trouver et formuler les axes du commentaire

6- Dégager les axes et la problématique

Expression de la spiritualité grâce à la nature

Les sens ouvrent la porte de la spiritualité

Texte caractéristique du symbolisme

L’abondance de symboles

Les sens sont essentiels à l’écriture poétique

Le poète comme intermédiaire entre les hommes et l’au-delà

Ce poème explique le phénomène des correspondances

Le poète est en harmonie avec la nature

La confusion et le trouble des hommes

Les sensations au service d’un épanouissement

Questions possibles pour l’analyse de ce poème :

En quoi/ comment - de quelle manière / pourquoi ?

En quoi l’abondance de symboles permet-elle l’éveil des sens ?

En quoi ce poème propose-t-il un manifeste sur le symbolisme ?

En quoi les sens participent à l’écriture poétique ?

Pourquoi les sens sont-ils très importants dans ce poème ?

En quoi ce poème se construit sur les sensations ?

Propositions de plan :

I- La relation entre l’homme et la nature / L’homme face à la nature

a. Lieu sacré et protecteur

b. Lieu symbolique entrainant la confusion de l’homme

II- L’atteinte de l’idéal / L’éveil des sensations dans un milieu que Baudelaire sacralise / Le rôle du poète / Atteindre l’idéal, « cette splendeur naturelle » par le biais des correspondances

a. Les synesthésies, l’importance des sens

b. Le poète comme intermédiaire entre les hommes et l’au-delà, atteinte de l’idéal

Manuel p. 302-304 et 308-310

Dans votre commentaire :

- Une idée (correspond à une sous-partie) = élément de réponse à la question posée

- Un ou plusieurs exemples = une citation du texte + procédé

- Explication du procédé, effet

...

Télécharger :   txt (4.8 Kb)   pdf (51.1 Kb)   docx (13.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club