Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

"A une passante", Baudelaire, Les Fleurs du Mal, 1861

Par   •  21 Mai 2018  •  956 Mots (4 Pages)  •  314 Vues

Page 1 sur 4

...

III-Le triomphe du spleen

1-L'environnement prison

- poète prisonnier de la rue : "hurlait" "assourdissant"

- poète renfermé sur lui-même "crispé"

=>il est dans un environnement auquel in n'appartient pas

2-La beauté fugace

- d'abord exprimée dans le titre "passante"

- on peut se demander si c'est seulement une passante dans la rue ou aussi dans la vie du poète

- la femme allégorie du temps qui passe

- beauté fugace traduite par le v9, qui marque aussi la brutalité du retour à la réalité avec "nuit". Beauté fugace exprimée par "fugitive beauté" "fuir" =>impression de rapidité, d'accélération du temps

- impression d'un poète impuissant pour arrêter le temps et retenir la beauté

3-Une condition bivalente

- L'homme représenté par "je" dans les quatrains est soumis à la condition humaine

- cette femme qui entre dans sa vie repésente l'intrusion du merveilleux dans sa vie, et donc sa disparition qui le laisse dans la douleur (v12 avec un ryhtme sacadé), et l'impossibilité de la retrouver "j'ignore où tu fuis" => impuissance à saisir l'amour qui se présente

- le poète supérieur à l'homme qui a le pouvoir d'entrevoir la beauté, l'idéal chez cette femme, il a la conscience d'un monde invisible, de perfection, donc inaccessible à l'homme. Un monde qui serait situé "ailleurs" v12, dans "l'éternité" v11 => possibilité de pouvoir la retrouver dans l'ailleurs

- un sonnet qui est comme un tombeau sur lequel le poète viendrait se recueillir, qui immortalisela beauté de l'idéal

Conclusion: faire référence à L'albatros qui donne ce poète dans l'impossibilité d'atteindre un idéal, ce qui lui confère un statut d'exilé et qui accentu son désespoir.

...

Télécharger :   txt (6.1 Kb)   pdf (47.1 Kb)   docx (14.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club