Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Rapport de stage BAC PRO MVA.

Par   •  23 Avril 2018  •  1 646 Mots (7 Pages)  •  287 Vues

Page 1 sur 7

...

une douille et une rallonge, une fois au point de calage, on insère des piges au trou prévu a cette effet au niveau de l’arbre a cames et du volant moteur pour empêcher le moteur de tourner une fois la courroie de distribution enlever.

Ensuite il faut enlever l’écrou du galet tendeur pour déposer le galet et la courroie de distribution.

Enfin on pose la courroie de distribution neuve en tenant compte de sons sens de rotation, on pose le galet tendeur neuf en fessant coïncider l’encoche avec la nervure a l’aide d’une clé alen en le serrant au couple préconiser par le constructeur . Ensuite il faut déposer les piges de calages de l’arbre a came et du volant moteur, puis il faut effectuer deux tours moteur a l’aide de la clé a cliquer, douille et rallonge dans le sens des aiguilles d’une montre pour vérifier que le moteur ne soit pas décaler, et que du repère du galet tendeur soit bien en position.

Puis remonter le carter de distribution et la poulie de vilebrequin, mettre en place la courroie d’accessoires neuve et la tendre a l’aide du galet tendeur de la courroie d’accessoire jusqu’à obtenir la valeur préconiser par le constructeur,puis il faut mesurer la valeur de la tension a l’aide d’un fréquencemètre puis serrer la vis du galet tendeur de la courroie d’accessoire au couple.

Enfin remonter le carter supérieur de distribution, le support moteur le pare boue avant droit et la roue avant droite puis la serrer a l’aide d’une clé dynamométrique.

Les difficultés rencontrées, et les solution adoptées :

Pour cette opération il n’y a pas eu de difficulté particulière rencontrées mis a part le manque de luminosité qui a été réduit grâce a des lampe de poche aimanter pouvant être placer a plusieurs endroits sur le véhicule.

IV)Remplacement disques et plaquettes avant de 406 2.0L HDI

Cette opération a été effectuer en autonomie, les disques et plaquettes ont du être changer car ceux ci été trop usée. J’ai effectuer cette opération sans instruction particulière.

Pour commencer cette opération il a fallu lever la voiture grâce a un pont élévateur quatre colonnes, puis déposer les roues avant du véhicule a l’aide d’une dé-boulonneuse pneumatique, puis retirer les capteurs d’usure de plaquettes, retirer le boulon en haut de la chape a l’aide de deux clé plates puis faire pivoter celle ci pour pouvoir retirer les plaquettes de freins. Puis il a fallut déposer l’étrier maintenu par deux vis a l’aide la dé-boulonneuse et nettoyer le plan d’appui avec les plaquettes a l’aide d’une brosse métallique.

Pour déposer ensuite le disque de frein, j’ai utiliser un cliquer avec un embout pour défaire les deux vis qui le maintienne. A l’aide d’une brosse métallique, j’ai nettoyer le moyeux sur le plan d’appui.

Avant de reposer le disque de frein neuf, il a fallu le dégraisser a l’aide de nettoyant frein et de papier, ensuite ont peut monter le disque neuf avec les deux vis neuve serre a l’aide d’un cliquer. Puis remonter l’étrier avec ses deux vis, remonter les plaquettes neuves. Il fallu repousser le piston a l’aide d’une pince multiprises assez grande, puis le mettre en place sur l’étrier en fessant passer les capteur d’usure par la lucarne et les brancher au connecteur et mettre le boulon neuf a l’aide des deux clé plates.

Remonter la roue et la serre a l’aide de la clé dynamométrique.

Vérifier que le niveau de liquide de frein ne dépasse pas le repère max.

Rouler avec la voiture afin de roder les disque et plaquette.

Les difficultés rencontrées, et les solution adoptées :

Pour cette opération il n’y a pas eu de difficultés particulière

V)Problème de démarrage 206+

Cette opération a été effectuer en autonomie partielle.

Le véhicule est arrivé au garage sur un plateau car il ne démarrai pas, et le voyant moteur était allumer.

Pour ce problème j’ai émit plusieurs hypothèses :

-Problème de batterie

-Problème d’injection

-Problème de démarreur

-Problème de pression carburant

Après avoir contrôler la tension de batterie a l’aide d’un volt mètre j’ai constater quelle étais encore bonne (12,9v)

J’ai donc brancher l’appareil de diagnostique Peugeot, après avoir effectuer une lecture défauts, cela ma permis de savoir que le défaut venais de l’injection. J’ai donc regarder les codes défauts, et à l’aide de servicebox j’ai chercher les information de ce code défaut.

Grâce a cela j’ai pu réduire mes hypothèses pour en déduire que la panne pourrais venir des capteur référence cylindre ou du capteur PMH ou des faisceaux qui les alimenter.

J’ai donc commencer par effectuer un contrôle sur le capteur de référence cylindre de continuité, et un contrôle du capteur a l’aide d’un multimètre.

Le contrôle de continuité étais bon, mais lors du contrôle du capteur, il n’y avait pas d’info de sorti.

Après ces contrôle, j’ai pu en déduire que le problème venait du capteur de référence cylindre qui étais hors d’usage.

Les difficultés rencontrées, et les solution adoptées :

Pour cette opération j’ai rencontrer quelque difficultés car je ne savais pas encore utiliser l’outil de diagnostique, j’ai solliciter plusieurs fois l’aide de mon tuteur pour avoir des information sur l’outil de diagnostique et des conseilles pour connaître les contrôle a effectuer.

...

Télécharger :   txt (10.7 Kb)   pdf (50.8 Kb)   docx (16.5 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club