Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Refus de soin ifsi

Par   •  2 Décembre 2018  •  1 268 Mots (6 Pages)  •  183 Vues

Page 1 sur 6

...

Dans une dernière partie, nous parlerons de la relation liant la famille, le patient et le soignant. Tout d’abord, le patient est prioritaire quant à ses choix et ses soins. Il est acteur à part entière de son projet de soins comme nous le précise « Rester soignant face à un refus de soins » . Il ne s’agit plus d’une approche paternaliste comme savoir ce qui est bon pour lui, ou donner entière confiance à son médecin. Le patient bénéficie de droits de plus en plus importants tout comme sa famille. Il est nécessaire pour le patient d’avoir de l’entourage. En effet, lors d’un refus de soins, la situation est d’autant plus difficile pour la famille que pour le patient comme le démontre « L’éthique soignante face au refus de soins ». C’est un droit fondamental autant pour le patient que pour sa famille, celle-ci doit « être mise en situation d’exprimer un refus en toute sécurité et confiance » exprimé dans l’article « Le refus de soins par les familles ». Celle-ci fait partie de la situation de soins. Afin de comprendre et d’éclairer le patient et sa famille dans le contexte de refus de soins, le rôle du soignant est primordial. Celui-ci doit s’assurer que le patient est suffisamment éclairé et informé sur son projet de soins au risque de confusion. Son consentement éclairé est d’une importance capitale. L’optique d’accompagnement est primordiale entre le patient, sa famille et le soignant : ils doivent être guidés et écoutés, tout en respectant l’autonomie des choix du patient et sa dignité comme nous le montre « Le refus de soins par les familles ». L’accompagnement se caractérise par de l’écoute, de la communication et une analyse de la situation de la part du soignant. La présence d’une équipe multidisciplinaire est la clé du rapport patient-soignant du fait des différents aspects de chaque profession, d’une écoute globale et d’un suivi régulier. La discussion multidisciplinaire permet au patient un grand espace de parole et de soutien. Cela permet d’évaluer sa situation globale.

En conclusion, lors d’un refus de soins, il est important en tant que soignant de savoir se poser les bonnes questions, de travailler avec l’équipe, le patient ainsi que sa famille et ne pas avoir peur de se remettre en question.

...

Télécharger :   txt (7.5 Kb)   pdf (44.6 Kb)   docx (12.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club