Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Politique social personne agée

Par   •  15 Février 2018  •  1 331 Mots (6 Pages)  •  124 Vues

Page 1 sur 6

...

- Le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) :

Cette instance s’est substituée, depuis le 1ier octobre 2002, au conseil communal de prévention de la délinquance (CCPD). Le rôle et les missions du CLSPD sont définis dans le décret et la circulaire du 17 juillet 2002. C’est une instance de réflexion et d’élaboration des stratégies coordonnées de lutte contre la délinquance, dans le respect des prérogatives de chacun.

Les dispositifs

Le dispositif interministériel ville vie vacance (vvv) mis en œuvre depuis 1982 constitue un maillon essentiel de cette politique. Il permet aux jeunes habitants dans les quartiers sensibles de bénéficier d’un accès à des activités culturelles, sportives et de loisirs ainsi que d’une prise en charge éducative pendant leur vacance. Ce programme s’adresse prioritairement aux jeunes âgées de 11 à 18 ans.

De nombreuses actions éducatives sont aussi menées afin de promouvoir la réussite éducative et l’égalité des chances

Pour intervenir dans un cadre de politique de la ville : il faut connaitre les grands axes de développement de la ville dans laquelle on intervient, repérer le public et ses besoins et mettre en lien cette politique de la ville avec le développement économique territorial (chômage) pour mieux permettre aux personnes de voir leur besoins couvert. Le point de départ sera ISAP pour une finalité ISIC qui sera en fonction du besoin mais aussi en termes de projection.

Dans la fonction d’expertise sociale nous devenons des partenaires indispensables. L’activité des travailleurs sociaux sera orientée dans les domaines de l’insertion, du social, de la santé, de l’aide aux familles.

Savoir mobiliser des gens et faire le juste diagnostic des besoins, des besoins territoriaux : sont les deux fondamentaux pour réussir une intervention dans le cadre de la PS de la ville. Le rôle spécifique de l’ASS, sera de Permettre aux personnes d’améliorer leur condition de vie, gérer toutes les formes d’exclusion, qu’elles ne s’aggravent, gérer avec les partenaires locatifs les insuffisances de logement. Faciliter l’accès aux institutions pour l’emploi.

LES 3 dimensions d’actions essentielles de l’assistant de service social dans le cadre de la PS de la ville sont l’insertion, la prévention et la réhabilitation

Dans un cadre d’insertion : porter l’information en étant professionnel, dans toutes les dimensions

Prévention : Vision d’expertise à partir de problèmes, ciblés les actions que l’on pourra mettre en place en terme d’action collectives, savoir éduquer ;

En termes de réhabilitation : c’est tout ce qui concerne le logement, le relogement

Le travailleur social dans ces interventions s’attachera plus particulièrement à intervenir en partenariat dans des actions collectives visant à équilibrer la composition social des quartiers (notre participation dans toutes les attributions logement) insérer les jeun es dans la ville, la société, de lier développement social et développement économique.

Trois axes majeurs pour la réforme de la politique de la ville :

- Revoir la géographie prioritaire en concentrant les moyens sur un nombre restreint de territoires et en ciblant les crédits sur les quartiers les plus en difficulté. Le ministre a estimé que la nouvelle géographie pourrait concerner entre 500 et 1 000 quartiers prioritaires contre 2 500 aujourd’hui. Les quartiers exclus de cette nouvelle géographie resteront des "territoires de veille"

- Mettre en place une nouvelle génération de contrats de ville. Ces nouveaux contrats devront intégrer toutes les dimensions de la politique de la ville et seront pilotés au niveau intercommunal. Le président de l’établissement public de coopération intercommunale (EPCI) sera le maître d’ouvrage, le maire sera le maître d’œuvre.

- Agir sur tous les domaines de façon transversale en mobilisant le droit commun. Tous les ministères mais aussi les grands opérateurs nationaux doivent contribuer à l’action en faveur des quartiers prioritaires. En outre, les interventions de la politique de la ville doivent être décidées en "co-construction" avec les habitants.

...

Télécharger :   txt (9.1 Kb)   pdf (50.5 Kb)   docx (14.6 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club