Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le Suicide, Durkheim

Par   •  5 Décembre 2018  •  947 Mots (4 Pages)  •  646 Vues

Page 1 sur 4

...

Durkheim adopte donc une démarche de sociologue, et de scientifique, en montrant un fait social tout en l'expliquant, c'est-à-dire qu'il va dévoiler le suicide, et chercher à répondre à la question : pourquoi cela se passe-t-il comme ça ? Il fait donc des comparaisons pour illustrer et vérifier ses dires, il se livre a des analyses.

- Les conclusions : à quelles conclusions parvient Durkheim ?

Durkheim constate que les protestants se suicident plus que n'importe quelle autre religion.

Dans les trois textes sacrés des différentes religions, le suicide est prohibé, et c'est avec étonnement que nous constatons que c'est dans celui du judaïsme, dans lequel il est interdit avec le moins de fermeté, que le nombre de suicides des fidèles est le moins important. En fait, l'autorité n'a rien à voir dans l'explication du suicide. C'est la façon dont on est intégré, et donc le défaut d'intégration qui est un des facteurs déterminants. C'est le manque de cohésion sociale qui pousse les individus à agir de la sorte.

- Quelle place la science occupe-t-elle selon Durkheim dans les sociétés qu'il observe ? (européenne, fin 19 ème)

Selon Durkheim la science occupe une place importante dans les sociétés qu'il observe, les sociétés européenne de la fin du 19ème siècle. D'après lui, loin d'être la « source du mal », elle est plutôt un remède. Il montre que les individus croient, à tort, que la science, l'instruction, sont liées au suicide. Il n'en est rien. Ce n'est que l'affaiblissement des croyances traditionnelles qui en sont à l'origine qui n'est lui-même pas du à la science. « Ce n'est pas avec des démonstrations dialectiques qu'on déracine la foi ; il faut qu'elle soit déjà ébranlée par d'autres causes pour ne pouvoir résister aux chocs des arguments ».

Il constate, qu'au contraire, lorsque toutes ses croyances traditionnelles s'envolent, il n'y a plus que l'intelligence et la réflexion pour conduire la vie de l'individu.

Question bonus :

Un fait social est une manière d'agir, de penser ou sentir qui s'exerce en dehors des consciences individuelles et qui exerce contrainte sur l'individu. Ainsi, un fait social est immatériel, est extérieur à l'individu et lui ait contraignant.

Le suicide est un phénomène régulier que nous observons à travers, ici, la religion que ce soit le protestantisme, le catholicisme ou le judaïsme. Il conclut que les suicides sont donc liés au groupe social dont provient l'individu : il existe alors un facteur extérieur qui contraint ce dernier.

C'est à cause d'un manque d'intégration dans ces groupes sociaux, qui sont les différentes confessions religieuses, que les individus agissent ainsi. Durkheim est à l'origine d'une typologie sociologique des suicides dont l'un est désigné par les termes « suicide égoïste » ,traduit cette situation.

...

Télécharger :   txt (6 Kb)   pdf (44.1 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club