Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Exemple rapport de stage BTS BTK

Par   •  16 Février 2018  •  1 522 Mots (7 Pages)  •  298 Vues

Page 1 sur 7

...

---------------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------

3/ La Traduction Eucaryote

La traduction est la synthèse de protéines à partir de l’ARN messager mature et qui porte l’information génétique transcrite à partir de l’ADN sous la forme d’une série de séquences de trois nucléotides appelés codons qui spécifient chacune un acide aminé particulier.

La traduction s’effectue dans le cytoplasme. , Comme la transcription, la traduction se déroule en plusieurs phases successives : l’initiation, l’élongation, la terminaison.

Dans le laboratoire où j’ai effectué mon stage, nous nous concentrons essentiellement sur la régulation de l’initiation de la traduction. Ainsi, cette partie sera plus développée que l’élongation et la terminaison, que j’exposerai brièvement.

La traduction chez les eucaryotes débute par l’assemblage d’une petite sous unité du ribosome (40s) sur la coiffe à l’extrémité 5’ de l’ARNm, et de plusieurs facteurs protéiques appelés facteurs d’initiation (en anglais eIF : eukaryotic Initiation Factors). Cet ensemble se déplace le long de la région 5’ non traduite (5’UTR) dans le but d’atteindre le codon d’initiation de la traduction AUG (étape de balayage ou scanning) où la grande sous-unité 60S du ribosome sera recrutée pour former le ribosome complet 80S. On parle d’initiation dépendante de la coiffe. (Voir figure 3). La région 5’ non traduite représente donc la zone de l’ARN messager placée en amont du codon d’initiation. Un codon est une suite de trois ribonucléotides codant pour un acide aminé.

La longueur et la structure de la 5’UTR sont variables et peuvent donc influencer l’efficacité de l’initiation de la traduction de l’ARNm.

Dans certains cas, la 5’UTR peut recruter directement le ribosome au niveau du codon de démarrage indépendamment de la coiffe et du processus de balayage. Elle prend alors le nom d’IRES (Internal Ribosome Entry Site) ou site d’entrée interne des ribosomes. Ce mécanisme ne nécessite alors qu’une partie des facteurs d’initiation. Certains virus altèrent le mécanisme de traduction cellulaire et se servent des IRES pour traduire leurs protéines.

4/ Traduction du Virus de l’Hépatite C (VHC)

Le virus de l’hépatite C est responsable d’hépatites chroniques et quelque fois d’hépatites aigues. L'infection par le VHC est une pandémie : le virus est présent sur l'ensemble des continents.

Cette pathologie est un problème important de santé publique puisque environ 170 millions de personnes sont infectées dans le Monde. (2 000 en France). Le virus se transmet essentiellement par voie parentérale, c’est à dire par injection. (Dans les veines, les muscles..).

---------------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------

Objectif du stage

L’objectif de mon stage est de donc de tester l’influence du micro ARN mir-451 surcomparer la traduction coiffe-dépendante médiée dont l’initiation est régulée par par les IRES HCV like.Une 5’UTR courte et non structurée et la traduction dont l’initiation se fait par l’entrée directe du ribosome sur une l’IRES de l’Hépatite C. Pour cela, j’ai notamment utilisé les techniques de transcription in vitro et de traduction in vitro afin de produire des protéines.

Le vecteur utilisé codant pour la Renilla Luciférases contenant en 5’ de la séquence codante la région non traduite (5’UTR) du VHC ou de l’ARNm de la globine qui est une 5’UTR courte et non structurée. Les luciférases sont des enzymes contrôlant l'oxydation de la luciférine, provoquant l'émission d'un photon.Ces enzymes sont largement utilisées comme gène rapporteur dans l'étude des séquences promotrices des gènes.

[pic 2]

---------------------------------------------------------------

[pic 3]

---------------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------

Conclusion personnelle

Ce stage d’environ deux mois au sein de l’équipe TEV m’a permis de découvrir le monde de la recherche. J’ai eu l’occasion de découvrir beaucoup de nouvelles techniques et de me perfectionner sur les techniques que je connaissais déjà comme les clonages et la PCR. Ce fut aussi l’occasion d’essayer de nouvelles machines plus perfectionnées que celle présente au lycée, par exemple le nanodrop (qui permet un dosage précis à partir d’un µL) ou encore le luminomètre. De plus j’ai, à mon sens, progressé d’un point de vue théorique. En effet en réalisant mon projet, j’ai assimilé des anciennes et des nouvelles connaissances me permettant de mieux appréhendé la biologie moléculaire. J’ai aussi eu la chance de pouvoir assister à des conférences, des soutenances de thèses et autre séminaires.

J’ai vraiment eu l’impression de faire partie de l’équipe, je ne me suis jamais senti comme un « simple stagiaire ».

---------------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------

Protocole

Digestion

5’UTR HCV 1b Renilla par Sac II et Eco R1

- 10μL HCV 1b Renilla

- 5μL Tampon 4

- 2μL Sac II

- 2μL Eco R1

- 31μL H2O

On réalise ensuite une désphorilation à l’aide d’1μL de CIP

Ligation

5’UTR HCV 1b Renilla et 3’UTR mir-451

-1μL Tampon de

...

Télécharger :   txt (11.9 Kb)   pdf (58.1 Kb)   docx (17.6 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club