Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Élément de statistique des sciences humaines

Par   •  29 Octobre 2018  •  1 353 Mots (6 Pages)  •  126 Vues

Page 1 sur 6

...

Analyse femme

On a un échantillon de 60 femmes qui fument. Les femmes pour une durée moyenne de 20,77 années. Il y a plus de 50 % des femmes qui fument durant plus de 19,5 années. Les femmes fument en moyenne plus longtemps que 20,77 années comparativement aux hommes qui fument 18 années. Les femmes fument plus de cigarettes par jour que les hommes, et cela d’après les mesures centrales de la médiane et de la moyenne. Dans l’échantillon des hommes et des femmes la moyenne d’âge elle est presque identique, ils ont une moyenne de 35 ans pour les hommes et les femmes 36 ans si on arrondi, sinon si on décide de ne pas arrondir ils ont une moyenne de 35 ans, cela veut dire que les deux échantillons ont en moyenne 35 ans. Cela a permis de faire une bonne comparaison avec les autres variables. La plupart des fumeurs parmi les hommes et les femmes ont un niveau de scolarité moyen entre 13 et 14 années. D’après la moyenne de la variable de score, je réalise que les femmes sont un peu plus dépendantes de la cigarette que les hommes. La durée d’années que les hommes et femmes fument le plus fréquemment c’est entre 10 et moins de 20 ans. Les femmes commencent à fumer plus jeunes d’après la médiane de la moyenne.

Analyse totale des hommes et des femmes

Sur un échantillon de 182 fumeurs, il y a 122 hommes et 60 femmes.

50 % des fumeurs des deux sexes fument plus ou égal depuis 16 ans. Et le nombre d’années moyen que le fumeur fume est égal à 19 années. Les fumeurs hommes et femmes fument en moyenne 22.5 cigarettes par jours. Leur âge moyen des fumeurs prisent dans le tableau de l’échantillon est de 33,5 ans. Leurs niveaux scolaires se situent entre la treizième année et la quatorzième année, ils sont beaucoup plus nombreux que les autres niveaux de scolarité. D’après le score de dépendance, je remarque que plus de 50 % sont dépendant à la cigarette. Ainsi, on peut noter que l’âge que les hommes et femmes commencent à fumer n’est pas trop différent, la moyenne veut qu’ils commencent à 17 ans.

Histogramme femme

[pic 1]

Histogramme homme

[pic 2]

Analyse descriptive

C’est une distribution normale, le niveau où les fumeurs sont les plus nombreux c’est au niveau 3 de la scolarité qui signifie 13 à 14 années. Pour la catégorie des hommes je remarque que la majorité des fumeurs qui ont plus de 50 % sont au niveau 3 de la scolarité (13 à 14 années) la majorité des fumeuses ont un niveau de scolarité entre les niveaux 2 et 4.

Hypothèse de travail : 1 Plus que tu commences à fumer jeunes plus que la personne est dépendante à la cigarette.

2 : Plus que ça fait longtemps qu’une personne fume, plus la personne est dépendante à la cigarette.

3 : Les personnes qui ont un niveau faible en scolarité ont une dépendance plus grande.

Hypothèse de recherche : 1P1 : proportion des femmes qui fument avant 18 ans

P2 : proportion des hommes qui fument avant 18 ans (test des comparaisons des proportions)

P3 : Soit le nombre moyen de cigarette fumée par jour par un fumeur homme.

P4 : Sois le nombre moyen de cigarettes fumé par jour par un fumeur femme

Teste de comparaison de moyen de deux populations, sois les hommes et les femmes

Moyen d’âge pour fumeur homme

Moyen d’âge pour les fumeuses.

Graphique linéaire femme

[pic 3]

Graphique linéaire homme

[pic 4]

[pic 5]

[pic 6]

Ho : Il n’y a pas de corrélation linéaire entre le nombre d’années et le score de dépendance.

Ho : Il n’y a pas de corrélation linéaire entre le nombre d’années et le nombre de cigarettes moyen.

La variable indépendante est le nombre d’années et la variable dépendante est les cigarettes moyennes et le score.

Ho : Plus que ça fait longtemps qu’un homme fume, plus il est dépendant à la cigarette

Ho : Les femmes ont une dépendance moins grande quand ça ne fait pas longtemps qu’elle fume.

Ho : Il y a une très faible corrélation entre le nombre d’années qu’une femme fume et le nombre de cigarettes qu’elle fume par jour.

Hypothèse statistique :

Interprétation

R2 =0,1054, est la variation du nombre d’années, ça permet d’indiquer en partie le niveau d’ajustement. 10,5 % sont la proportion de la variation totale du y autour de la moyenne qui est indiquée dans l’équation de la régression.

R2= 0,1417 est la variation du nombre d’années, ça permet d’indiquer en partie le niveau d’ajustement. % es14, 1 % est la proportion de la variation totale du y autour de la moyenne qui est indiquée dans l’équation de la régression.

Dons la relation linéaire entre le score de dépendance et le nombre d’années qui fume n’est pas significatif, avec le risque d’erreur de 0,5 % qui n’est pas significatif si on regarde dans la table. (R2=racine carrée de 0,0485=0,2202. D’après le tableau le seuil est de 0,1946 avec un risque d’erreur de 0,05, or le R2 0,2202 est supérieur à 0,19 dont il y a une corrélation linéaire entre ses deux variables et ils sont significatifs.

Pour les femmes on obtient pour le R2=0, 361 donc la variation de nombres d’années est de 3,61 % ce qui explique la variation de score.

Pour les hommes on n’a le R2=0, 0485 de la variation du nombre d’années qu’il fume, donc ça explique 4,85 % de la variation de score de dépendance. Il y a aussi d’autres variables qui peuvent expliquer le R2.

...

Télécharger :   txt (9 Kb)   pdf (55.9 Kb)   docx (19.1 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club