Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Courants de pensées

Par   •  5 Décembre 2017  •  1 517 Mots (7 Pages)  •  271 Vues

Page 1 sur 7

...

- Le suicide égoïste: 2 causes:

- situation familiale : Durkheim découvre que les célibataires se suicident plus que les gens mariés sans enfants et davantage que les mariés ayant des enfants. Le célibat et le veuvage agissent comme des facteurs d'aggravation du risque suicidogène alors qu'élever des enfants agit comme un facteur de préservation. Le suicide est élevé aussi chez les personnes isolées (non reliés par des liens familiaux).

- et appartenance religieuse : Durkheim constate que le taux de suicide est plus élevé dans les pays à majorité protestante que dans les pays catholiques et encore plus que parmi les juifs.

- Le suicide altruiste : à l'opposé du premier titre il s'agit d'une forme de suicide par excès l'intégration sociale.

Exemple: la veuve indienne que l'on brûlait avec le corps de son mari mort car elle ne pouvait lui subsister, elle ne peut plus exister.

On rencontre ce type de suicide dans les sociétés archaïques à faible individuation (suicide de vieillard que l'on rejette, le suicide de serviteur à la mort de leur maître).

Dans les sociétés modernes ce type de suicide existe aussi:

- au nom d'impératif moraux: les chefs militaires en cas de défaite.

- au nom d'un code d'honneur: capitaine de bateau, dernier à partir si le bateau coule, commandant d'avion.

- Le suicide anomique : Durkheim constate que dans nos sociétés le suicide

augmente fortement au moment des récessions économiques et en période d'expansion économique.

Anomie = absence de norme.

Tout changement brutal des équilibres économiques met en péril la régulation des sociétés. En effet, les périodes de changements rendent caduques les normes sociales (la prospérité augmente la frustration des individus), le changement crée l'anomie sociale, génératrice de suicide.

Pour Durkheim, le suicide est bien un phénomène sociale car les individus qui le font sont déterminer par des forces sociales.

- L'individualisme méthodologique

Weber est un sociologue allemand et est considéré, au même titre que Durkheim, comme un père fondateur de la sociologie.

1- La sociologie compréhensive

Weber cherche à comprendre intuitivement les raisons qui ont poussé un individu à agir (manifester, travailler, épargner...). La sociologie Wébérien s'intéresse aux Actions Sociales en essayant de comprendre quel sens donne les acteurs à leurs actions pour ensuite expliquer pourquoi tel sens a conduit à telle ou telle action.

Une action sociale est un comportement humain auquel l'acteur donne un sens orienté vers autrui.

2- La rationalisation des actions humaines selon Max WEBER

Weber distingue 4 types d'actions sociales, 2 types d'actions qui ne sont pas réfléchies et 2 autres qui sont rationnelles:

- l'action traditionnelle: ce sont des actions motivées par les traditions, les automatismes, les coutumes...

- l'action affective: elle est déterminée par la passion, par l'émotion, par la pulsion... (ex: le coup de boule de Zidane).

- l'action rationnelle en valeur: on agit en fonction de valeur sans se soucier des conséquences de son action (ex: le terrorisme). Weber l'appelle aussi " l'éthique de conviction ".

- l'action rationnelle en finalité: c'est une action où l'individu compare avant d'agir les fins qu'il poursuit entre elles en comparant les moyens dont ils disposent pour y parvenir et cherche le moyen le plus efficace d'y parvenir. Cela représente 90% de nos actions.

3- La rationalisation des actions sociales

Pour Weber, ce qui caractérise la société occidentale c'est un processus de rationalisation des actions sociales.

Cela signifie que peu à peu les actions rationnelles en finalité prennent le dessus sur les autres types d'actions (c'est-à-dire action traditionnelle, affective et de valeur). La raison et la science deviennent les moyens privilégiés d'expliquer le monde au détriment de la magie, des croyances ou de la tradition.

1ère remarque: ne pas confondre rationalité et rationalisation. La rationalité est un état (un comportement rationnel). La rationalisation est un processus qui se déroule sur plusieurs années.

2ème remarque: les 3 autres actions ne disparaissent pas pour autant, elles continuent d'exister même si elles deviennent minoritaires.

Exemples de rationalisation des activités sociales:

- La médecine (nous sommes passés des sorciers aux médecins diplomés),

- Le droit (augmentation et complexification des textes juridiques),

- L'organisation du travail (le taylorisme, OST / LEAN management).

3ème remarque: Le désenchantement du Monde: L'Occident est caractérisé par un processus de rationalisation des actions sociales. Cette rationalisation des actions donne l'impression à l'Homme occidental qu'il peut totalement maîtriser le monde.

Cela ne signifie pas une plus grande connaissance du monde mais au contraire c'est le fait de savoir que chaque phénomène à une explication scientifique.

Exemple: Contrairement aux gaulois qui croyaient que l'absence de pluie est le signe de la colère des dieux, le français du XXIème siècle sait que l'absence de pluie correspond à un anticyclone même si il ne sait pas ce que c’est.

Ainsi avec la rationalisation et l'intellectualisation, il y a moins d'explications magiques, superstitieuse et imprévisible du monde. Dès lors, que tout est explicable scientifiquement nous ne cherchons plus le sens caché des choses.

...

Télécharger :   txt (10.5 Kb)   pdf (87.4 Kb)   docx (16.5 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club