Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Humanitude, comprendre la vieillesse prendre soin des hommes vieux

Par   •  21 Décembre 2017  •  1 340 Mots (6 Pages)  •  131 Vues

Page 1 sur 6

...

La citation précise que une telle évolution de la prise en charge des patients se fait « malgré eux » souvent par faute de moyen, de temps et favorisé par la demande d’une démarche soignante plus efficiente.

-P165 : « à cause du mépris, à cause de l’ignorance, l’histoire des soins est en partie une histoire de la dureté, de l’insensibilité, de l’amputation émotionnelle. »

La base du prendre soins est une base de compréhension, de douceur, d’empathie. L’Humanitude nous montre bien que la considération de l’autre est très importante. Il est donc très choquant qu’une partie de l’histoire des soins soit à l’opposé de tous ces concepts.

- P 227 : « L’unique critère ne doit pas être l’amélioration de l’état de santé du patient , le siognant n’est pas coupable si le soin est bien réalisé , le pro n’est pas responsable de l’évolution de la maladie , c’est un combat une lutte entre le patient et la maladie entre les forces de la mort et de la vie , le soignant ne fait qu’apporter sont soutient au patient en réalisant des soins pouvant l’aider. »

La maladie est vécue différemment par chaque personne, vécue comme une souffrance, une altération de son état de santé ou une épreuve difficile pour certains, le malade s’en remet aux traitements. Parfois subis et douloureux le patient abandonne ce combat. La citation nous montre que la maladie est une lutte, un combat entre le patient et sa pathologie. Et c’est le rôle de l’infirmier d’apporter son soutien dans la vie quotidienne des malades pour leurs donner plus éléments pour combattre. L’infirmier n’est pas seulement là pour soigner mais aussi prendre soin des personnes.

- P 171 : « On comprend qu'a force certains soignants en arrivent à tenter de

ne plus prouver d'émotions »

- P 207 : « Une part importante des syndromes d'épuisement professionnel des

soignants (burnt out) en gériatrie provient de cet illusoire pouvoir de cure, qui conduit nombre de soignants à se sentir responsable, non du respect des règles de l'art, mais de l'aggravation des maladies et de la mort des patients.

---------------------------------------------------------------

Analyse :

Ce livre nous apporte beaucoup d’information sur les pratiques soignantes avec les personnes âgées et/ou dépendante principalement. Il a été écrit dans le but de nous démontrer et de nous faire adopter la philosophie de l’Humanitude dans nos pratiques.

Cet ouvrage pourra nous accompagner tout au long de notre carrière pour aider les professionnels à s’améliorer, les aider à avoir une pratique réflexive.

En effet, face à tous type de patient, il nous faudra essayer, dans la mesure du possible, de respecter l’équilibre et les désirs des patients pour qu’ils vivent au mieux avec leurs dépendances, leurs handicaps ou leur maladie. La pratique en Humanitude consiste à respecter l’être humain, le considérer comme tel qu’importe sa maladie, son niveau de dépendance ou de son état de santé.

Il est important que, malgré les difficultés, le manque de moyen, la charge lourde de travail les soignants se pose la question « quel professionnel je veux être ? » pour pouvoir exercer de la meilleure façon. De même, il est important de considérer le patient, et de s’occuper de lui comme on souhaiterait que l’on s’occupe de nous. A VOIR …MAL DIS

Les chapitres de cet ouvrage reprennent bien les principes de l’humanitude, l’homme doit être maintenu debout pour l’encourager et maintenir ses capacités. La philosophie de l’humanitude est largement basé sur les relations entre le patient et le soignant qui passent par le regard, le sourire et la parole qui montre la place qu’on accorde au patient et qui lui renvoie une image de lui-même. Cours de Me AUBRY

---------------------------------------------------------------

...

Télécharger :   txt (8.7 Kb)   pdf (51.6 Kb)   docx (14.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club