Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Projet de soins cas

Par   •  7 Novembre 2017  •  1 400 Mots (6 Pages)  •  47 Vues

Page 1 sur 6

...

Rôle propre :

Entretien d'aide proposé à la mère (explication du pansement et de l’intérêt de la stérilité de celui-ci)

Réassurance de la maman, elle n'est pas seule, l’infirmier à domicile est joignable, si le pansement se décolle il faut juste qu'elle le recolle sans le changer (plusieurs option s'offre à elle soit elle appelle l'infirmier libéral, soit elle se rend à l’hôpital) et sur sa prise en charge financière, les soins étant prescrit, ils seront pris en charge et il n'y aura pas d'avance à faire.

Éducation à faire sur la surveillance de la saturation du pansement, sur la mobilité de Salim (mobilisation passive, massage), sur l'apparition de douleur, prise de la température régulière (risque infectieux), sur d'éventuelle complications dues au traitement antalgique (selles, hydratation), sur l'importance pour la cicatrisation d'une alimentation aussi variée que possible.

Évaluation : portera sur la diminution de l'anxiété de la mère et sur sa participation aux soins de Salim.

Avenir :

À court Terme : Que la cicatrisation de Salim se fasse de la façon la plus fonctionnelle et esthétique possible, que la mère de Salim se sente soutenu et réassurée. Évaluer les répercussions psychologiques de la brûlures sur Salim.

À moyen terme : Que la mère de Salim participe au soins et qu'elle comprenne l’intérêt de ceux-ci. Une fois la plaie complètement soignée, envisager une prise en charge kinésithérapique pour la mobilisation des membre de Salim. Habituer Salim le plus en douceur possible à sa cicatrise, et mettre en place une prise en charge psychologique si nécessaire.

À long terme : Que Salim accepte son image, et qu'il continue sa prise en charge (massage, hydratation, mobilisation)

CONCLUSION : il va s'en dire, que la participation de la famille est une donnée très importante dans le bon rétablissement de Salim et que la prise en charge l'enfant prend en compte aussi la dimension familiale au sans large (mère, père et fratrie), elle est en permanence avec lui. Des visites régulières à l’hôpital pour contrôler la bonne observance et l’évolution de la plaie sont indispensables ainsi qu'un suivi trois fois par semaine, plus en cas de besoin, par un infirmier à domicile. Un réajustement pourra être proposé selon l'évolution. En outre aucune donnée ne nous est communiquée sur la rééducation kinésithérapique de Salim, qui serait pourtant importante ici et participerait à préserver le plus possible l'amplitude des mouvements de Salim et favoriserait la bonne cicatrisation. Mais comme dit plus haut, une éducation parentale dans un premier temps doit être mise en place pour pallier a cela, elle pourra être faite conjointement entre l'ide libéral et l'ide du service de pédiatrie. Un carnet de suivi de transmissions est un excellent outil pour observer l'évolution de Salim et des plaies de celui-ci et faciliter la communication entre les différents intervenants. De plus, il va s'en dire qu’une évaluation psychologique, bien qu'aucune donnée ne soient présentes, du traumatisme qu'a subit Salim ainsi que son entourage, devra être faite régulièrement par les différents intervenants.

-

...

Télécharger :   txt (9 Kb)   pdf (82.4 Kb)   docx (13.1 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club