Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

'' Que peut la philosophie ''?

Par   •  18 Mars 2018  •  1 661 Mots (7 Pages)  •  103 Vues

Page 1 sur 7

...

de la vie dans laquelle celle-ci se présente comme incohérente et cette expérience est celle de la servitude et de l’aliénation (emprisonné).

’’Ce qui est nature aux animaux est misère à l’homme’’ d’après Rousseau. Misère signifie dénumant. Nous sommes d’emblée dépouillé de ce qui constitue pour les animaux une protection (ni griffes, ni pelage, ni instinct,...). C’est en ce sens que les anciens disaient que ’’la main est le symbole de l’homme’’, elle peut tout être, parce qu’elle n’est pas prédéterminé et l’homme est le plus intelligent des animaux. L’homme manquerait d’une nature définie, il serait sous forme de possible. L’intelligence est l’ouverture du possible comme telle, et la main est l’origine de cette possibilité. L’homme est ce vivant pour lequel la possibilité constitue une source d’être.

Transition: Nous n’y sommes pas au niveau de notre propre vérité.

Certes nous ne savons pas ce que vivre veut dire et que vivant nous subissons la vie. Venons en maintenant à la manière de vivre sa vie.

III-Or penser: quelque chose comme un événement qui nous force à penser.

Il y a deux manière de vivre sa vie, soit elle est authentique, elle est mienne, soit elle ne l’’est pas. La plupart des possibilités que nous projetons quotidiennement sont les possibilité du ’’on’’ (Heidegger) qui exerce une dictature sur nous même. Nous parlons ordinairement comme on parle, nous travaillons comme on travaille,... Nous suivons les règlements qui viennent de l’extérieur et nous oublions de vivre notre vie. C’est une vie qui n’a pas de sens pour moi et donc qui n’est pas libre. Une vie est mienne, c’est celle que j’ai choisi et qui a donc un sens en moi. Si ce n’est pas le cas alors cette vie ne l’ai pas pour moi, elle n’est pas mienne. Le choix et le sens sont corrélés. Toute vie a un sens, elle est donc le résultat d’un choix, cependant je ne choisi pas tout ce qui m’arrive. (Je suis handicapé) Mais, je peux choisir le sens que je vais donner à cette handicape, à ce qui m’arrive, exemple : un défi. C’est à moi de donner sens aux choses, à ma vie.

Chaque vie humaine a un sens, c’est-à-dire, une signification et une direction en fonction de fin déterminé. La faculté qui fixe les fins vers lesquelles nous devons aller est la raison et l’art de la vie est la mise en œuvre des conditions. Une vie raisonnable n’est pas une vie tranquille, ni ordinaire, mais elle dépend de la nature des conditions que je fixe. Si la vie doit toujours être nécessairement appréhendé quant à son sens et si d’autre par le sens d’une vie et celui que nous décidons d’elle, alors rien ne peut limiter et compromettre ma liberté. L’art de la vie à pour fin de restituer cette liberté totale, originaire dans son sens plein.

Conclusion: La philosophie: annulation des possibilité ordinaire de la parole et de la pensée. Mais l’inverse est vrai.

En résumé, l’origine de la recherche philosophique se trouve dans l’étonnement, le doute, la conscience que l’on a d’être perdu. Dans chaque cas, elle commence par un bouleversement qui saisit l’homme et fait naître en lui le besoin de se donner un but.

C’est l’étonnement qui poussa Platon à chercher l’essence de l’être. Descartes a cherché à travers l’indétermination sans fin des choses incertaines la certitude indubitable. Les stoïciens ont cherché dans les souffrances de la vie la paix de l’âme. Chacune de ces tentatives a sa vérité. Ces trois mobiles qui agissent en nous — étonnement et connaissance, doute et certitude, situation de l’homme perdu dans le monde et qui devient lui-même — n’épuisent pas les raisons qui nous portent aujourd’hui à philosopher. Ainsi, l’origine de la philosophie réside dans la faculté de s’étonner, de douter, de faire l’expérience des situations-limites, mais en dernier lieu et incluant tout cela, dans la volonté d’une communication véritable. On peut le voir dès le début dans le fait que toute philosophie tend à se transmettre, s’exprime, essaie de se faire entendre. C’est son essence même que d’être transmissible et ce caractère

...

Télécharger :   txt (8.6 Kb)   pdf (45 Kb)   docx (572 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club