Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Blaise Pascal, l'Homme est un roseau pensant

Par   •  29 Novembre 2018  •  849 Mots (4 Pages)  •  751 Vues

Page 1 sur 4

...

I : le bonheur est un masque que l’homme s’est créé à lui-même pour s’exciter

(Divertit)

II : l’homme n’est pas destiné au bonheur car de part sa condition : l’homme est destiné à la mort

La grande mort et les petites morts → la misère de notre condition

3) expliquer la comparaison avec la chasse et donner un exemple actuel.

La chasse est un divertissement

Si on nous donne un lièvre qui a déjà était chassé on en voudrait pas

Ce qui nous plaît dans le bonheur c’est qu’on le cherche→ se donner de faux objectifs

Par exemple la drague, on aime faire la cour mais dès qu’on l’a on s’en lasse→ c’est le processus qui nous intéresse.

→Se donner des buts constamment pour ne pas frôler l’ennui et se trouver face à soi-même, face à sa condition naturelle

Exemple : IPhone, but étude. Gymnase ensuite uni, etc.

Pensée 129

1) quelle absurdité Pascal dénonce-t-il dans cette pensée ?

C’est absurde de se dire que pour rendre les enfants malheureux, il faudrait leur enlever leu occupations → soins : éducation, cours, jeux

Donc certains prétendent que pour rendre les enfants heureux il voudrait les occuper→ absurdité

Parce que sinon ils pourront s’ennui et l’ennui n’amène que des réflexion négatives, l’ennui est la preuve que nous somme pas des êtres nécessaires, il faut pas que les enfants sentent cela.

Réponses : l’absurdité prodiguées aux humains dès leur enfance, est que ces conseils n’ont aucunement le but de nous rendre heureux→ ces conseils ne sont pas le bonheur mais le divertissement.

Enfait, l’infinité de ces conseils rendrait l’être malheureux (pas libre) → + on lui donne des conseils, ou des ordres, imposer un programme + on le rend malheureux.

- C’est conseils ne sont pas là pour nous rendre heureux mais nous occuper.

II. VANITE

Pensée 41

1) quelles sont les illusions que Pascal dénonce ici ?

a. l’imagination est une faculté de l’embellissement, d’invention, de divertissement = de ce qui nous fait croire.

Exemples : mémoire est la faculté de se souvenir / perception est la faculté de recevoir des infos sensorielles

La raison Vs l’imagination :

La raison est la faculté de distinguer le vrai du faux (juger)

L’imagination nous fait croire que certaines choses sont fausses ou sont vraies → on y croit

Les illusions de l’imaginations :

Le juge, le magistrat, l’avocat, le médecin > leurs vêtements donne l’impression qu’ils sont vraiment au-dessus

- Faire croire, d’inventer qqch qui n’existe pas

VII. CONTRARIETES

Pensée 112

La solution est :

Il faut voir et se rendre compte de sa condition naturelle (misérable) en tant qu’Homme

- Il est avantageux à l’Homme qu’il sache qu’il est désavantageux face à la Nature

- Prévenir les dangers (naturels) exemple les médicaments : on ne peut découdre une maladie mais on peut créer des médis contre les celle-ci. Peut-être on guérit peut-être pas → 1 chance sur 2 et mieux que 0 sur 2

...

Télécharger :   txt (5.7 Kb)   pdf (47.9 Kb)   docx (573.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club