Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Traditions et coutumes séculaires réglant la vie indienne

Par   •  4 Septembre 2018  •  2 510 Mots (11 Pages)  •  261 Vues

Page 1 sur 11

...

Cuisine

La cuisine indienne offre une variété de plats qui défie l´imagination. Pour faire simple : la cuisine du sud, qui utilise le riz, est plus végétarienne et plus relevée que celle du nord, qui fait une large place aux viandes (agneau, chèvre, poulet) et utilise le blé (sous forme de rotis - pains - variés : chapati, paratha, puti et toute la gamme des naan – nature, au fromage, aux fruits secs, à l’ail…). S´il existe un point commun à cette diversité, c’est le masala, le mélange d’épices. C´est là que réside une grande part de l´art du cuisinier, qui mêle, selon des secrets bien gardés, plus d´une dizaine d´épices pour élaborer son masala. Parmi celles-ci, citons le curcuma, le safran, la cardamome, le gingembre, la coriandre, la noix de muscade, le cumin, les graines de pavot, le piment, la cannelle, le clou de girofle, le poivre, l´anis… La liste est loin d´être exhaustive. Précisons qu’« épicé » ne signifie pas forcément « relevé ». Si certains plats sont redoutables pour les palais sensibles, d´autres sont au contraire assez doux, mais toujours très parfumés. Le plat le plus répandu en Inde est probablement le dhal. C´est une préparation à base de lentilles, parfois agrémentées d´autres légumes, servie soit en accompagnement soit en plat principal, dans les restaurants populaires, les dhabas. Autre plat très courant, le curry. En Inde, ce mot désigne n´importe quel ragoût épicé. C´est pourquoi on trouvera aussi bien des currys de viandes, de poissons, de fruits de mer ou de légumes. Leur saveur particulière viendra, bien sûr, de l´aliment de base mais aussi du masala du chef. Si les currys sont relevés, d´autres préparations ne sont pas pimentées. C´est, par exemple, le cas du biryani, mélange de riz au safran et de viande, cuit dans un four en terre, le tandoor. Ce mode de cuisson, apporté en Inde par les moghols musulmans, a donné naissance à la cuisine mughlaï, très répandue dans le nord du pays. Avec la cuisson tandoori, dont les principales spécialités sont les viandes et les poissons marinés et épicés, les moghols ont également introduit en Inde les kebabs (brochettes). Parmi les plats venus de l´étranger, citons aussi le porc vindaloo (mariné au vinaigre), spécialité portugaise de Goa. Les dosa, crêpes faites d´un mélange de riz fermenté et de lentilles, natures ou fourrés de légumes (masala dosa), sont l´une des bases de la nourriture végétarienne du sud de l´Inde. D´autre part, dans un souci d´équilibre alimentaire, les Indiens font une grande consommation de produits laitiers. Le paneer est un fromage frais que les végétariens accommodent de façons très diverses. Le dahi et le raita sont des préparations à base de yaourt, auxquelles on ajoute légumes, fruits ou épices : ils sont servis en accompagnement et adoucissent agréablement un repas trop relevé. Parmi les condiments, citons les chutneys, les achards et les pickles. S’ils sont savoureux, ils peuvent être étonnamment relevés. A côté de foisonnants desserts (à base de lait, de caillé, de sucre, de semoule ou de riz), l´Inde propose une glace délicieuse, le kulfi, dont la saveur est enrichie par de nombreux fruits. D’ailleurs, les amateurs de fruits frais seront séduits par la production indienne : mangues, papayes, goyaves, bananes, ananas, pommes, abricots, fraises... Abondance et qualité sont au rendez–vous. Les Indiens terminent très souvent leur repas en mâchant un paan. Il s´agit d´une feuille de bétel dans laquelle on roule un mélange d´épices et de condiments. Le paan est réputé pour ses vertus digestives, mais peut indisposer le voyageur occidental. Signalons enfin que les thali ou meals sont une excellente façon de découvrir la cuisine d´une région. Il s´agit de repas complets, servis à volonté, que proposent de nombreux restaurants. Pour un prix modique, on vous servira sur un plateau, ou sur une feuille de bananier, un ou plusieurs currys, du riz, des dhal, divers rotis, plusieurs condiments, un dessert…

Boisson

L´eau du robinet étant impropre à la consommation, on boira donc de l´eau minérale en bouteille (capsulée). On s´abstiendra également de glaçons. En ce qui concerne l´eau minérale, on vérifiera que la bouteille n´ait pas été déjà ouverte : certains vendeurs n´hésitent pas à réutiliser des bouteilles, qu´ils remplissent alors d´eau du robinet. La boisson nationale est le thé (chai). Le véritable thé indien est toujours préparé avec du lait, très sucré et parfumé avec des épices (cardamome, gingembre). Si vous désirez un thé ordinaire, demandez un tray tea ou un black tea. Les Indiens boivent également beaucoup de café, lui aussi au lait et très sucré. Vous trouverez toutes sortes de sodas, de marques étrangères ou indiennes, ainsi qu´une multitude de jus de fruit frais. On veillera à consommer ces jus nature (plain) et sans glace. N´hésitez pas à goûter au jus de noix de coco, que l´on boit dans la noix elle-même. Autre boisson typique de l´Inde, le lassi. C´est une préparation à base de yaourt, que l´on peut boire nature, salée, sucrée ou aromatisée par un fruit ou une épice. Pour la consommation d´alcool, il faut savoir qu´elle est interdite dans certaines villes saintes et réglementée dans certains Etats ou lors de fêtes religieuses. Si les bières indiennes sont bonnes, les alcools forts de production locale (whisky, gin, vodka) sont souvent de qualité médiocre. L´alcool frelaté faisant régulièrement des victimes, il est fermement recommandé de ne consommer que des boissons provenant des distilleries placées sous contrôle public. L´Inde produit également du vin (très sucré) à Goa et sur le plateau du Karnataka, avec l’aide récente d’œnologues français.

http://www.jobtrotter.com/actualites/14787/En-Inde--le-rythme-de-travail-n-a-rien-a-voir.aspx

http://www.offshore-developpement.com/le-droit-du-travail-en-inde

http://www.etudionsaletranger.fr/stage-en-inde/la-reglementation-des-stages-en-inde

https://www.senat.fr/rap/r06-416/r06-416_mono.html#toc5

http://www.cleiss.fr/docs/regimes/regime_inde.html

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/proposer-une-mutation-a-ses-55972

http://www.leherissonvoyageur.fr/tout-savoir-pour-vivre-en-inde.html

...

Télécharger :   txt (16 Kb)   pdf (59.4 Kb)   docx (17 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club