Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Management

Par   •  24 Octobre 2017  •  929 Mots (4 Pages)  •  193 Vues

Page 1 sur 4

...

Rensis Likert styles de managements :- style autoritaire (crainte/menaces, pas d’esprit d’équipe, centralisation des décisions) – style paternaliste (récompenses sanctions, manque W en équipe, condescendance) – le style consultatif ( implications des employés, communication ascendantes/descendante W d’équipe, confiance/coopération) – style participatif (rapport coopératifs et de confiance /e/ le dirigeant et les subordonnés, forte cohésion de l’organisation>décision longue à prendre) Le style de direction influencera le processus de prise de décision.

I. Ansoff propose une classification : - décisions stratégiques (dirigeant, axes de développement de l’entre. relation avec l’environnement, opportunité) – décisions tactiques (manager, gestion quotidienne de l’entre., moyen terme) – décisions opérationnelles (subordonnés, l’exploitation courante de l’entre.)

H. Simon classement selon leurs degré de structure : - décisions programmables (décisions de routine) – décisions non programmables * décisions structurés (fait appel à des techniques d’aide à la décision) * décisions non structurées (difficile de modéliser du fait du nombre important de critères). Modèle de processus de prise de décision IMC Intelligence identification de l’action (opportunité à saisir ou menace à anticiper) Modélisation recherche de solutions (envisager les solutions et les conséquences possibles) Choix de la solution (sélectionner une décision en fonction des moyens/objectifs) Rationalité du décideur limitée > rend la solution satisfaisante mais pas optimale à un moment donné (incertitudes interne ou externe)

Parties prenantes : est un individu ou un groupe d’individu en relation avec l’entre. qui peut affecter ses décisions ou être affectées par elles. On parle aussi de « stakeholder ». Ce terme est à mettre en relation avec le mot anglais « stockholder » ou « shareholder » qui désigne l’actionnaire afin d’indiquer que l’entre. nN’intègre pas seulement les intérêts des ses actionnaires mais Freeman « ceux des groupes sans lesquels l’organisations cesserait d’exister » Dodd et Barnard, l’entre. doit « équilibrer les intérêts concurrents des différents participants dans le but de maintenir leur coopération nécessaire » Classification des parties prenantes – appartenance ou non de l’entre. – de leurs importance pour la survie de l’entre.

Modèle de gouvernance shareholders privilégie l’intérêt des actionnaires

Modèle de gouvernance stakeholders qui prend plus largement en compte les intérêts des autres parties prenantes.

Richard M. Cyert et James G. March théories de la décision dans les organisations « l’entreprise est conçue comme une coalition d’individus qui ont des objectifs différents » . Crozier et E. Friedberg montrent qu’une organisation ne peut fonctionner sans une coopération minimale /e/ ses acteurs et ses services.

Néanmoins, l’organisation n’est pas seulement soumise à des incertitudes internes liées aux jeux des acteurs mais aussi des incertitudes externes liées à son environnement ( + ou – complexe et instable)

...

Télécharger :   txt (6.7 Kb)   pdf (69.3 Kb)   docx (11.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club