Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

L’exploitation du sport et des héros sportifs dans la communication vous parait-elle relever des valeurs de l’Humanisme ?

Par   •  26 Décembre 2017  •  1 125 Mots (5 Pages)  •  60 Vues

Page 1 sur 5

...

Ensuite, l’instrumentalisation de l’image du héros sportif par les médias pour en faire des sortes d’ « Etres Suprêmes » incitent aux dérives. Fort d’une importante notoriété et d’un degré d’empathie important, le sportif de niveau professionnel jouit d’une visibilité que lui et les marques ne se gênent pas pour la rendre la plus rentable possible. Quitte à en abuser un peu trop parfois… En exemple de spots restés célèbres, on peut citer Zinédine Zidane pour Evian, Guy Roux pour Cristaline pour ceux qui ont quand même gardés un minimum de cohérence avec leur proximité au sport, Nicolas Anelka pour Danette, Jo-Wilfried Tsonga pour Kinder Bueno, Tony Parker pour Quick pour ceux pour qui les recettes publicitaires étaient plus fortes que leur crédibilité à représenter des produits pas franchement idéals pour la nutrition d’un sportif.

La surexposition du sport peut également prêter à l’exaltation des tensions par les médias pour créer du buzz, du trafic, quitte à inventer des rivalités en marge des compétitions. L’exemple typique de l’éternel duel entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, qui se livrent à une course aux records et à la recherche de la meilleure performance sur le terrain mais qui sont en réalité très bons termes en dehors, l’un n’empêche pas l’autre. Ce qu’on ne soupçonnerait jamais à la lecture des tabloïds spécialisés qui exploitent le moindre signe voir même en interprètent d’autres pour attiser la pseudo haine qu’ils nourrissent entre eux. En réalité, ce sont les fans qu’ils cherchent à provoquer pour les inciter à réagir et surtout à alimenter les rivalités. Que dire de la présence de plus en plus fréquente des produits dopants chez les sportifs de haut niveau qui, poussés par la volonté de toujours mieux faire mettent en péril leur santé mais surtout l’esprit même de compétition. Prêts à tout sacrifier pour la quête de l’excellence, ils n’hésitent pas à tricher pour récolter les fruits d’un mérite falsifié et ainsi bénéficier des retombées abondantes de cet arbre florissant que constituent les recettes publicitaires.

Non, l’exploitation à des fins purement commerciales de l’image du sport et du héros sportif n’est pas, à mon sens, représentative des valeurs humanistes.

...

Télécharger :   txt (7.3 Kb)   pdf (50 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club