Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Analyse du langage des personnages "C'est le Must"

Par   •  23 Juin 2018  •  1 414 Mots (6 Pages)  •  208 Vues

Page 1 sur 6

...

son existence. Puis, pendant la discussion (ou plutôt le monologue) qu’elle a avec la vendeuse, on peut remarquer que la vendeuse est complètement indifférente à ce qu’elle dit : elle hoche la tête en souriant et n’a pas vraiment de réaction.

Pour résumé, on pourrait dire que ce personnage excentrique qui, aussi bien physiquement que dans ses faits et gestes, est hautaine.

Expressions idiomatiques : enfoncer le clou, être sur les chapeaux de roue.

Né Cassé

Dans l’épisode Né Cassé, nous suivons la vie quotidienne de David qui sort de prison et qui va essayer de se trouver un travail.

Tout d’abord, la première chose que l’on se dit à la vue de David c’est qu’il est un voyou. Maillot de foot, casquette, une élocution rapide et peu articulée, un nez cassé, une boucle sur une seule oreille, toute la panoplie y est. Au delà du physique, sa façon de communiquer avec autrui est confuse. Il parle avec un langage familier voir vulgaire en toute situation. Par exemple, lors d’une petite réunion pour parler du comportement de David pendant son travail sur le chantier, il se permet d’être avachie sur sa chaise, jambes écartés et d’avoir des propos assez provoquant. Alors que ces personnes qui l’entoure ont pour but de l’aider et de le faire avancer, David répond en toute sérénité lorsqu’on lui demande si ça lui convient de travailler, “ça m’évite de me faire chier”.

Pourtant, pour le faire réagir, plusieurs types d’approches ont été tenté. Comme dans cette même scène, où l’un d’eux essaie de lui parler calmement sur le ton de l’humour et l’autre lui parle dans un ton un plus sérieux. Ou encore dans une autre scène où David est avec d’autres personnes, l’un d’entre eux commence à s’énerver contre lui et va même jusqu’à lui donner un coup. On peut en déduire que ses relations avec autrui sont compliquées et qu’il se sent incompris des autres. En tout cas, personne n’arrive à le faire changer.

Quand il vient pour l’aide financière, il pose son coude sur le bureau, se tient la tête, comme si finalement c’était une corvée d’y aller, alors qu’il en a besoin pour avoir un peu d’argent. Ou encore, lorsqu’il va demander un colis alimentaire dont il a besoin pour vivre, il va se montrer capricieux et ne veut pas se contenter de ce qu’on lui propose. Ensuite, quand il va pour déposer son Curriculum Vitae, il va demander à une conseillère de lui corriger et une fois que cela est fait, il explique que c’est la secrétaire qui va le taper à l’ordinateur et qui va corriger ses fautes d’orthographe. On voit bien ici qu’il ne fait rien pour s’en sortir, il attend que tout vienne à lui, sans fournir des efforts.

David est également constamment agressif dans ses propos. Par exemple, lorsqu’il est dans le champ à bruler les branches et les feuilles, il parle avec un homme qui travaille avec lui. Cet homme qui essaie de lui parler pour comprendre et l’aider à avancer va à un moment lui proposer d’aller chez un psy. David lui répond tout simplement qu’il irait juste pour lui donner des claques. Ou encore quand il dit tout naturellement qu’il lancerait une grenade sur des gens. Son intonation de voix montre et sa gestuelle montre cependant qu’il ne pense pas réellement ce qu’il dit.

On se rend compte au fur et à mesure que David souffre d’un passé douloureux. Sa mère n’ayant apparement pas bien prit soin de lui, en lui demandant d’aller voler des bouteilles d’alcool par exemple. Dans ces passages où il se confit sur son enfance, on découvre un autre David, blessé et meurtrit à cause d’une mère absente et non maternelle. Pour lui, s’il est parti en prison c’est à cause de sa vie de famille brisée. Il ne se remet jamais en question, à ses yeux, ce n’est pas lui le problème mais ce qu’on lui a fait étant enfant. D’où par ailleurs le titre de l’épisode qui est un jeu de moi avec son nez qui est cassé mais qui en fait signifie que depuis qu’il est né (auprès de sa mère) sa vie est cassé, brisé. Ce qu’on remarque c’est que dans une de ces scènes où il se confie, sa locution est bien meilleure que dans son quotidien et beaucoup plus compréhensible.

...

Télécharger :   txt (8.5 Kb)   pdf (44.4 Kb)   docx (14 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club