Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Commentaire sur un extrait de De Architectura, Vitruve

Par   •  21 Novembre 2017  •  1 023 Mots (5 Pages)  •  99 Vues

Page 1 sur 5

...

→ Ainsi l'homme réussit à contrôler ses éléments grâce à sa maîtrise de la théorie et de ses déduction rationnelles (thèses des philosophes antiques) pour pouvoir alors les mettre en pratique

→ il assure de cette façon la durabilité et la solidité de ses constructions « aedificiis praestat firmatem »

- Pourquoi présente-elle des problèmes cependant ? → à compléter

→ fondée sur les déductions de grands penseurs qui ne sont pas forcément vrais

→ connaissances actuelles

- La philosophie de Vitruve résumé dans un seul extrait

- Qu'est ce qui est pour lui l'architecture ? → à compléter

→ la synthèse de toutes les sciences

→ si on étudie la théorie de l'architecture on peut comprendre les lois qui régissent notre univers

- En quoi ce texte sur la pouzzolane correspond-t-il exactement à ce qu'il veut faire ?

→ part de la première étape de la création d'un matériaux pour en arriver à son utilisation pratique → évoquer la structure du texte

→ démontre l'utilité de la connaissance du monde et de l'architecture → défenses d'une ville / structure d'un port : essentiels pour la guerre et le commerce grands nerfs de la civilisation romaine → « cum struuntur moles in mari, sub aqua solidescunt »

→ synthétise les connaissances scientifiques de Vitruve sur la création des éléments, les réactions naturelles qui s'en suivent, leur utilisation dans la vie réelle, et un principe de base en découle pour le futur « Ergo cum tres res consimili ratione ignis vehementia formata in unam pervenerint mixtionem […] neque eas fluctus neque vis aquae potest dissolvere »

- En quoi toutes ces réalisations permises par ce procédés sont-elles représentatives de a civilisation romaine ?

Esprit d’ingéniosité des romains leurs a permit d'utiliser une matière contre elle-même « repente recepto liquore una cohaerescunt […] neque vis aquae potest dissolvere » ainsi par leur intelligence ils parviennent à déjouer une force de la nature. De plus les blocs qui bâtissent l'univers serviront à bâtir les plus grands bâtiments de Rome et ainsi conserveront à même titre que l'univers leur caractère solide, pour l'éternité. Rome et la situation politique (réifiée par la construction des bâtiments qui abritent les institutions politiques) ou elle se trouve peut désormais être bâtit sur des bases solides qui sont éternelles → œuvre de propagande ??? → je m'auto surprends par cette interprétation et elle me paraît un peu farfelue

...

Télécharger :   txt (6.1 Kb)   pdf (67.1 Kb)   docx (569.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club