Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Architecture du Bonheur (A de Botton)

Par   •  3 Octobre 2017  •  1 023 Mots (5 Pages)  •  133 Vues

Page 1 sur 5

...

endroit qui nous correspond. Ces lieux nous aident et nous complètent en nous permettant de nous retrouver.

’’ […] ’’

Ainsi, nous attendons - sans en avoir conscience - que les bâtiments que nous fréquentons nous rappellent nos qualités et nos valeurs. Cette attente se manifeste par la recherche de ce qui nous semble beau et qui renvoi à un sentiment d’harmonie.

III. chez soi

Il défend ici l’idée que notre identité n’est pas ’’autodéterminée’’ et explique que l’on peut se retrouver soi-même lorsque l’on se sent chez soi.

a) chez soi

Botton introduit ensuite l’idée que lorsque l’on se sent en harmonie avec soi-même dans un lieu, c’est que l’on s’y sent chez soi, on peut ainsi relever l’expression ’’ ces lieux qui correspondent à notre vision des choses, […] on a tendance à dire qu’on s’y sent « chez soi »’’.

b) chez soi psychologique

L’auteur précise ensuite son idée en évoquant l’idée d’un ’’chez soi dans le sens psychologique’’ et explique ainsi que cette notion relève d’un besoin. Il l’explique avec l’expression ’’on a autant besoin d’un chez soi dans le sens psychologique que physique du terme : pour compenser une vulnérabilité’’.

c) le refuge

Nous avons besoin d’un ’’refuge’’, c’est à dire d’un lieu pour se retrouver avec soi-même, pour se rassembler. Ces lieux où l’on se sent en harmonie nous permettent de ’’compenser une vulnérabilité’’ et de ’’conforter nos états d’âme’’.

Ainsi, l’architecture peut aussi intervenir comme un soutien moral et un moyen de compléter en se retrouvant avec soi-même dans un espace où l’on se sent bien.

La multiplicité des moi, c’est à dire les différentes facettes de notre personnalité sont liées à ce qui nous entoure ; et de cette manière, les lieux ont une influence directe sur notre humeur et sur notre bien-être. Dans un lieu où l’on se sent en harmonie avec soi-même, l’architecture répond à un besoin psychologique et intervient comme un ’’moule psychologique’’ qui nous soutient et nous permet de nous retrouver.

C’est en nous parlant des lieux que l’auteur nous parle de nous, de qui nous sommes.

Ils nous recentre sur l’essence du moi et nous donne des clés pour nous ouvrir à la spiritualité. Comme l’affirme Stendhal, ’’ la beauté n’est que la promesse du bonheur’’ ; Alain de Botton nous montre que ce ces lieux qui nous semblent beaux nous permettent de nous rapprocher de nous-mêmes et de nous rapprocher ainsi du bonheur.

...

Télécharger :   txt (6.6 Kb)   pdf (65.5 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club