Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le roman cas

Par   •  10 Mai 2018  •  1 890 Mots (8 Pages)  •  369 Vues

Page 1 sur 8

...

Un roman policier est un genre narratif centré sur un crime au sens juridique du terme, structuré en fonction de six éléments principaux : le crime, la victime, l’enquête, le coupable, le mobile, le mode opératoire. Nous allons étudier pour ce genre littéraire, Le meurtre de Roger Ackroyd écrit par Agatha Christie. Dans ce roman, c’est Roger Ackroyd qui est retrouvé mort. Lors d’une discussion avec le Docteur Sheppard, Roger Ackroyd reçoit une lettre de Madame Ferrars. Dans laquelle elle explique les raisons de son suicide. Peu après son retour, Docteur Sheppard reçoit un appel de Parker, le domestique de Ackroyd, annonçant le décès de son maitre. Par conséquent, celui-ci retourne immédiatement chez Ackroyd. Parker lui affirme qu’il ne l’a pas appelé et ils ignorent tous que Ackroyd est décédé. Le corps est ensuite découvert. La seule chose qu’ils connaissent au sujet de ce meutre est l’arme du crime. C’est pourquoi Flora Ackroyd demande à Hercule Poirot d’intervenir. Il interroge tout le monde, mais l’homme le plus suspecté de tous a disparu, il s’agit de Ralph Paton. Après l’avoir retrouvé. Poirot dit aux gens de Fernly Park qu’il est persuadé qu’il y a un meurtrier parmi eux. Enfin, il dresse le portrait du tueur au Docteur Sheppard et le reconnait comme coupable. Ce roman se termine par le suicide du Docteur. Les romans policiers sont constitués du début à la fin d’une aventure fictive, lorsqu’ils ne sont pas inspirés d’histoire vraie.

Un roman sociologique est un roman d’aventure centré sur l’observation de la société, comme nous pouvons le remarquer dans Germinal de Zola. C’est l’histoire du jeune Etienne Lantier qui s’est fait renvoyer de son travail pour avoir donné une gifle à son employeur. Etant chômeur, il part en pleine crise industrielle, dans le Nord de la France, à la recherche d’un nouveau emploi. Il se fait embaucher aux mines de Montsou et connait des conditions de travail effroyables. Il fait la connaissance d’une famille de mineurs, les Maheu et tombe amoureux de la jeune Catherine. Mais celle-ci est la maitresse d’un ouvrier brutal, Chaval, et bien qu’elle ne soit pas insensible à Etienne, elle a à son égard une attitude étrange. Etienne s’intègre au peuple des mineurs, évolté par l’injustice qu’il découvre et par les conditions de vie des mineurs, il propage assez rapidement des idées révolutionnaires. Suite à la baisse de salaire, il pousse les mineurs à la grève, il parvient à leur faire partager son rêve d’une société plus juste. La grève étant un échec, ils se résignent à reprendre le travail. Souvarine, un ouvrier anarchiste, sabote la mine. De nombreux mineurs meurent. Etienne, Catherine et Chaval sont coincés dans la mine. Etienne étant provoqué par Chaval, il le tue. Puis Catherine meurt dans ses bras avant que les sauveteurs arrivent. Etienne en sort vivant et part pour Paris. Ce roman est à la fois sociologique et historique, il nous explique un mouvement social en se basant sur un fait de l’histoire qui est la première grève.

Effectivement, nous pouvons remarquer que tous les romans que nous venons de citer racontent des aventures, certaines sont basées sur des faits historiques, d’autres sur notre imagination. Les romans sociologiques nous racontent une aventure totalement différente parce que cela contient en générale une morale pour notre vie et cela nous fait ouvrir les yeux sur beaucoup de choses.

Après avoir expliqué tout cela, nous pouvons confirmer que tous les romans sont des romans d’aventures. Un roman d’aventure ne nous fait pas obligatoirement utiliser notre imagination, ce qui permet de différencier tous les genres de romans. Nous ne pouvons pas dire qu’un roman historique n’est pas un roman d’aventure puisqu’il nous raconte des faits historiques contenant des péripéties et toute une histoire. De même que lorsque nous parlons des romans de Balzac ou de Zola, nous ne pouvons pas dire que ce ne sont pas des romans d’aventures. Ces romans défendent des droits à travers des aventures, à travers des histoires, ces romans sociologiques peuvent nous faire comprendre beaucoup de choses au sujet de la vie. Le roman de Zola est différent de celui de Balzac parce qu’il mélange la sociologie à l’histoire, ce qui nous permet de nous baser sur des faits réelles du passer. Les romans policiers font eux aussi partie des romans d’aventures parce qu’il s’appuie principalement sur une histoire contenant péripéties et dénouement.

...

Télécharger :   txt (12 Kb)   pdf (53.3 Kb)   docx (15.1 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club