Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le drame romantique cas

Par   •  25 Mars 2018  •  1 441 Mots (6 Pages)  •  447 Vues

Page 1 sur 6

...

- Le mélange des registres : soucieux de représenter la vie, le drame, qui met en scène des personnages de toutes les classes sociales, mêle aussi les registres. Ainsi, le couple tragédie/comédie fusionne dans un genre qui va du « sublime au grotesque », comme le préconise Hugo : des personnages grotesques côtoient des personnages héroïques (exemple : Falstaff feint la mort sur le champ de bataille tandis que Hotspur et le Prince se battent pour le trône, l’un rendant hommage au courage de l’autre après l’avoir tué), des héros ambigus apparaissent (exemple : Ruy Blas, laquais devenu Don Cesar, puis premier ministre d’Espagne), des scènes de comédies marquent des pauses dans la tension dramatique.

- La révolution du vers : le drame romantique développe également un nouveau moyen d’expression : l’alexandrin dit « romantique » sort du carcan traditionnel et s’affranchit de la forme classique (césure 6//6) grâces aux coupes et aux enjambements, les répliques expriment alors plus librement les sentiments ardents, épiques ou lyriques des héros (le monologue de Chatterton) ; désireux de rendre le drame plus distant encore du théâtre classique, Hugo et Musset rédigent même des pièces en prose (Lorenzaccio).

- Auteurs, œuvres

- Victor Hugo (1802-1885) est sûrement le plus connu des auteurs de drames romantique. Il a écrit huit drames, qui illustrent bien sa théorie.

Son théâtre se caractérise par des intrigues complexes, des péripéties émouvantes, des dénouements heureux. Ses personnages au caractère peu nuancé et ses nombreuses incohérences et invraisemblances sont toutefois sublimés par la grandeur épique et le lyrisme du style.

Les œuvres maîtresses d’Hugo sont :

- Hernani (1830) : Dona Sol est courtisée par le roi d'Espagne, Don Carlos, et par le vieux Don Ruy Gomez, son oncle, mais elle aime le hors-la-loi Hernani, qui se révélera être un Grand d'Espagne.

- Ruy Blas (1833) : Ruy Blas, un valet, a endossé l'identité d'un Grand pour devenir le favori de la reine d'Espagne, dont il est amoureux.

Autres œuvres :

- Cromwell (1827)

- Marion Delorme (1829)

- Lucrèce Borgia (1833)

- Alfred de Musset (1810-1857) écrit pour le théâtre un drame romantique son œuvre la plus connue, Lorenzaccio (1834), inspirée de faits historiques. Le drame met en scène Lorenzo de Médicis, compagnon de débauche et meurtrier du tyran Alexandre de Médicis, à Florence, au XVIème siècle et se conclut sur une série de meurtres.

Le drame romantique de Musset est caractérisé par l'abondance des personnages, des lieux et des péripéties, ainsi que l'imbrication étroite de plusieurs intrigues.

Autres pièces d'Alfred de Musset :

- La Nuit vénitienne (1830)

- Les Caprices de Marianne (1833)

- Fantasio (1834)

- Lorenzaccio (1834)

- On ne badine pas avec l'amour (1834)

- Alfred de Vigny (1797-1863) s'affirme comme un des représentants du drame romantique en écrivant en 1835 Chatterton. Il met en scène un jeune poète incompris que la société matérialiste de l’époque laisse vivre dans la misère.

Il y pratique le mélange des genres, des registres et des styles chers au romantisme et soigne particulièrement les détails du décor et des costumes.

- Alexandre Dumas (1802-1870)

- Henri III et sa Cour (1829)

- La Tour de Nesles (1832)

- Prospérité, survivance

Le drame romantique a décliné a la fin du XIXe siècle avec l’échec de Burgraves de Hugo, notamment à cause des difficultés qu'il y avait à le mettre en scène. Ce déclin annonce également l'avènement du réalisme.

D'Hernani (1830) aux Burgraves (1843), treize années seulement verront triompher la nouvelle dramaturgie. Cet échec vient du fait que les auteurs, voulant ressusciter sur la scène le spectacle de la vie dans sa complexité et sa totalité, le drame s'est toujours trouvé à la limite des autres genres littéraires, qui, peu à peu, l'ont aspiré. Telle est la signification profonde d'Un spectacle dans un fauteuil (1832) d'Alfred de Musset, pièce dramatique destinée à être lue plutôt que jouée. Mais l'échec est également le fait d'un élément extérieur au drame lui-même : l'absence des grands acteurs condamnait forcément le drame à l'asphyxie. Il y avait là un nouveau renversement des valeurs, qui, dans l'esprit du spectateur, faisait passer l'acteur devant. On retiendra que ce mouvement a marqué son siècle malgré sa courte durée et a permis de se détacher du classicisme du théâtre ancien.

...

Télécharger :   txt (9.4 Kb)   pdf (53.4 Kb)   docx (15.8 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club