Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Fiches de francais

Par   •  16 Octobre 2018  •  5 750 Mots (23 Pages)  •  501 Vues

Page 1 sur 23

...

OUVERTURE : CLS avec son texte de Race et Histoire sur « l’ethnocentrisme »

---------------------------------------------------------------

Support : Claude Levi-Strauss, « ethnocentrisme », Race et Histoire, 3, 1952

INTRODUCTION : CLS intéressé par droit philo ethno litté lingui antrho psycha et hda =>regard pluridsciplinaire et complet sur l’H. Aca FR en 1973. Considérer comme pilier Structuralisme (cherche a definir pratiques et comportement de toutes cultures/mentalité humaines.

Race et Histoire car congrés de l’ONU, pose certains pb cruciaux sur racisme ethnocentrisme, rapport entre culture et civilisa° : ouvrage d’un moraliste moderne

Problématique : Quelle démarche l’auteur utilise-t-il pour transmettre ses idées ?

Dénoncer l’ethnocentrisme ?

I-Une démarche scientifique qui définit l’ethnocentrisme

a) Déf : une attitude universelle et de toutes les époques

b) Exemples à analyser

c) Texte argumentatif = démontrer un essai à visée didactique

II-Dans le but d’interpeler le lecteur = dénoncer une attitude incohérente et paradoxale

a) Juger l’autre, une attitude naïve et raciste

b) Paradoxe, relativisme culturel

c) Conclusion, retournement

I-a)

-Chp lexi du rejet : « répudier » l.3, « répulsion » l.6, « refuse » l.13, « rejeter » l.14,

« discrimina° » l.38 => montre ce que pensent les ethnocentristes

-Superlatif « la plus ancienne » l.1 => qui existe depuis tjrs

-« chez chacun de vous » l.2 ; pronom personnel « nous » l.4 et 7 et « on » l.5 14 39

=> attitude universelle + implication de l’auteur, regard distancier

I-b)

-exemples l.7 ref a l’antiquité, puis l.9 « civilisation occidentale », et enfin « dans les grandes antilles » l.32

-exemple l.22 « histoire récente » ref a la seconde guerre mondial et Nazisme vis-à-vis des juifs

-étymologie « barbare » l.10

=> attitude universelle tjrs mais raisonnement inductif : s’appuie sur des exemples qui sont sur plusieurs époques pour appuyer son idée principale

I-c)

-Connecteurs logiques « ainsi » l.7, et « or » l.9

-Raisonnement inductif

=> convaincre

II-a)

-« fondements psychologiques » l.1, « profondément ancré » l.15 => réflexe, instinct présent chez l’homme

-« point de vue naïf » l.15 => naïveté, ignorance

-« l’humanité cesse aux frontières (…) du village » l.24-25

=> dispropor° donc ridicule

II-b)

-« cette attitude de pensée (…) de ces sauvages mm » l.17-19 correspond a la définition du paradoxe => sorte d’inversion des rôles

- « meme » , « justement » => soulignent le paradoxe

-« pendant que » l.32 lie toute l’hisoire des lignes 32 a 35 qui est un exemple du relativisme culturel

II-c)

-« Le barbare, c’est d’abord l’homme qui croit à la barbarie. » l.40-41, forme dite emphatique => donc retournement de situation totale.

---------------------------------------------------------------

Support : Le Gland et la Citrouille, Fables, IK, 4, 1679, JDLF

INTRODUCTION : Jean de La Fontaine (bénéficie d’une grande renommée notamment pour ses talents de fabulistes, mais également, à un degré moindre pour ses contes licencieux. Il écrit aussi divers poèmes, des pièces de théâtre et des livrets d'opéra montrant ses ambitions de moraliste.

Problématique : Comment l’aspect théâtrale de la farce permet-il de transmettre une leçon d’humilité ?

I-Saynète plaisante : anecdote amusante, mise en scène

a) Cadre quotidien qui sert de décor et permet identifica°

b)

c) Personnage de la farce : perso stéréotypé

II-Démarche scientifique : La Fontaine transmet une morale

a) Morale explicitement donnée par l’auteur

b) Structure de la fable évocatrice d’une démarche, d’une réflexion

c) Fable qui offre une réflexion expérimentale pour appuyer propos, raisonnement inductif portée didactique

III-Portée argumentative de la fable : apologue critique + satire de la préten° de l’H

a) Regard ironique de La Fontaine sur l’orgueil de l’homme

b) Réflexion sur la science et sur Dieu

c) Une réflexion sur l’humanité de l’homme

I-a)

-Respect de la règle des 3 unités : 1 lieu, une journée, une action

=> « Commedia dell arte »

I-b)

-Chp lex du théâtre : v.19 « quiproquo » procédé exclusivement utilisé durant des pièces

...

Télécharger :   txt (38.1 Kb)   pdf (179.1 Kb)   docx (602.4 Kb)  
Voir 22 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club