Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

22 juin 1941 la civilisation prenait les armes contre la barbarie

Par   •  29 Décembre 2017  •  2 135 Mots (9 Pages)  •  421 Vues

Page 1 sur 9

...

- La nécessité d’une victoire allemande

Dans un contexte de guerre, l’Allemagne soutenue par les pays de l’axe opposée aux alliés domine largement. Grâce à l’appui des pays sous domination elle s’engageait dans une extension continue de son territoire. Certains français évoque la nécessité d’une victoire allemande du fait qu’il estime que le bolchévisme ne doit aucunement pas s’imposer. Pour cette partie nous évoquerons la défense de certains partisans et défenseur de l’idéologie nazie de la nécessité de la domination de l’Europe par l’Allemagne (A) et parler de l’invasion de l’Union des Républiques Socialistes et Soviétiques (URSS) par l’Allemagne nazie (B)

- Une Europe dominée par l’Allemagne

Dans le texte : « c’est Pierre Laval qui, cette semaine, …a nettement dit qu’il fallait que l’Allemagne sorte victorieuse de ce combat, pour elle et pour tous. C’est le cardinal Baudrillart qui, avant de mourir, faisait des vœux pour cette victoire. ». D’aucuns pensent que la bataille engagée par l’Allemagne n’est uniquement pour elle mais pour l’Europe entière. Pierre Laval alors à côté du maréchal Pétain partage largement son idéologie qu’il en devient même le principal défenseur. A cette époque l’armée allemande est l’une des armées les plus puissantes et les plus modernes de la planète la démonstration de sa technique de guerre éclair « la Blitzkrieg » face à laquelle tombait plusieurs pays de la Pologne jusqu’à la France. Devant cette redoutable force certains pensent que l’Allemagne sortira vainqueur de cette guerre. Avec une domination tant économique que politique. En plus de la croyance ils en rappelaient la nécessité. L’Allemagne pour s’en assurer de l’effectivité de la domination et pouvoir en profiter met en place des mesures qui permettront de mettre les pays soumis et occupés à son service. Dans la même quête de leur point de vie il faut lutter contre le bolchévisme jusqu’à la dernière énergie. Qui doit céder la place au nazisme qui deviendra la nouvelle civilisation du nouvel ordre européen. Dans cette confiance nourrit par un soutient considérable l’Allemagne reprenait le chemin de la conquête.

- L’invasion de l’URSS par l’Allemagne nazie : l’opération Barbarossa

Dans le texte : « cette semaine est une semaine d’anniversaires… » l’auteur évoque dans le texte en guise de rappel qu’il y a de cela une année des évenèments se sont déroulés et il se trouve que dans la plupart des cas les français ne pensent qu’à un seul de ces évènements. La date du 17 juin est connu de tous les français car elle rappelle l’appel du maréchal Pétain. Mais à côté il y a une autre date qui mérite tout aussi une attention particulière. Dans le texte ; « Mais on nous permettra aussi, aujourd’hui … de rappeler un autre anniversaire, tout aussi vital pour l’intérêt même de notre patrie, et qui, lui, n’est pas l’anniversaire d’une clôture, mais celui d’une ouverture sur l’avenir. Le 22 juin 1941 l’Allemagne se lançait dans une offensive imminente contre l’URSS c’est l’opération Barbarossa. L’Allemagne soucieux de sa position stratégique signé le 23 août 1939 un pacte de non-agression qui lui permettait de ne pas rentrer en guerre sur deux front non seulement à l’ouest contre la France et la Grande Bretagne et à l’est contre l’URSS et ainsi lui permettre d’obtenir aussi un partage de l’est sans conflit armée avec l’URSS. Un pacte largement contre nature c’est pourquoi ce pacte est considéré comme juste étant une stratégie allemande pour réussir sa quête de domination. Un an après que la France soit sous contrôle avec un régime qui l’obéit au doigt et à l’œil elle entamait l’invasion de l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques. Pour justifier cette attaque qui représente une violation du pacte il est soumis à l’URSS par les nazies un rapport détaillant la violation du pacte par celle-ci. Dans le texte : « Il y a un an, en effet au petit matin, l’homme qui a réveillé l’Allemagne donnait l’ordre) ses soldats de rompre les frontières de la barbarie, et, comme il l’a dit lui-même, d’ouvrir la porte du mystère. Une année a passé. Des territoires immenses ont été conquis, les plus dures batailles du monde ont été livrées, les champs ont reverdi, les cloches des églises fermées ont sonné à nouveau en Russie blanche, en Ukraine, aux pays baltes. Et au seuil du nouvel été, l’armée allemande, à douze cents kilomètres de son point de départ voit s’ouvrir devant elle les plaines promises aux germinations de l’avenir. Il serait fou que les Français, oublieux et incompréhensifs, ne comprennent pas que cet anniversaire les concerne, et qu’il n’est pas seulement un anniversaire germanique. » l’auteur rappel les circonstances de l’invasion de l’URSS par l’Allemagne. Il souligne son importance du fait que cet anniversaire concerne tout aussi les Français que les Germaniques. Jamais les troupes allemandes n’ont été aussi nombreuses pour offensive armée que ce jour plus quatre millions de soldats allemands pénétrait en URSS sans compter les nombres important de soldats fournis par les colonies et les alliés de l’Allemagne. Malgré cette puissance de frappe tant au niveau terrestre qu’aérien l’opération se soldait par un échec.

En définitive, pour les partisans de vichy la collaboration était la seule issue pour continuer à jouir de sa souveraineté. C’est pourquoi il sera mis en place une orientation d’un régime à la fois fasciste et antisémite et qui fut d’un soutien considérable lors de la croisade bolchevique.

Par ailleurs l’interrogation qui découle de ces séries d’évenèments est laquelle d’entre le bolchévisme ou le nazisme en tant que civilisation peut-on qualifié de civilisation barbare ?

...

Télécharger :   txt (13.7 Kb)   pdf (54.6 Kb)   docx (15.5 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club