Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Socialisme et mouvement ouvrier en Allemagne (1875 – nos jours)

Par   •  31 Janvier 2018  •  1 193 Mots (5 Pages)  •  31 Vues

Page 1 sur 5

...

Bismarck veut neutraliser l’opposition du SPD à son gouvernement, et instaurer un socialisme d’Etat sans socialistes = inspirée par le paternalisme industriel : qui a pour finalité de conserver un rapport de domination entre le patron et l’ouvrier, de rendre l’ouvrier dépendant du patron pour ts les aspects de sa vie.

Paternalisme d’État : l’ouvrier est dépendant de l’Etat et donc ne voudra pas faire la révolition contre l’Etat. Montrer aux ouvriers que l’Etat veut les protéger.

WWI réconcilie SPD et gouvernement en All.

1914 : SPD rallie l’Union sacrée.

Août 14 : députés socialistes votent les crédits de guerre.

Rosa Luxembourg & Karl Liebknecht (membres du SPD, branche révolutionnaire)s’opposent.

Fev 1915 : emprisonné & exclus du SPD pour leurs positions pacifistes et opposition à la guerre. =

1915 : fondent la Ligue spartakiste.

Avril 1917 : Certains membres du SPD les soutiennent. Fondent le Parti social-démocrate indépendant d’All (USPD) = 1er parti communiste all

II. L’affrontement entre réformistes et révolutionnaires dans l’entre deux guerres (18-45)

- La révolution spartakiste et la fondation du KPD

Jan 1918 : All soumise au blocus de la triple entente (FR. RI. Russie) conditions de vie difficiles pour les ouvriers.

Nov 1918 : des conseils ouvriers demande l’abdication de Guillaume II

9 nov 1918 : L’Empereur Guillaume II abdique.

11 nov 1918 : armistice signé

2 camps s’opposent :

- les modérés qui veulent la proclamation de la République et des réformes sociales

- les révolutionnaires qui veulent l’établissement de la dictature du prolétariatat

- république est proclamée 2 fois

Philip Scheidemann, membre du SPD devient Chancelier de la new république all : SPD, parti au pouvoir et parti majeur de la République de Weimar.

30 déc 1918 : fondation du KPD (parti communiste réunis la Ligue spartakiste + l’USPD

4 Jan 1919 : ministre-président Paul Hirsch(SPD) congédie le préfet de police Berlin, communiste proche des spartakistes

5 Jan 1919 : KPD appelle à l’insurrection – insurrection spartakiste à Berlin => « semaine sanglante » : réprimé de facon tres violente par Gustav Noske « commissaire du peuple » mebre du SPD, qui fait appel aux Corps Francs : des anciens officiers ayant servi pendant WWI qui se regroupent en 1919 pour reconstituer des unités armées de combattants formées pour lutter contre les communistes. Ancetres des sections d’assaut du parti nazi.

15 Jan 1919 : R. Luxembourg arrêtée avec Karl Liebknecht puis assassinée dans la nuit par une unité de Corps Francs.

- Les années 20 consacrent la rupture entre SPD et KPD

- Le SPD

SPD abandonne tte volonté révolutionnaire.

Répression de l’insurrection lui a couté la moitié de on électorat.

SPD reste une force politique majeure :

1930 : SPD, 1 million de membres. Contrôle les syndicats, et les coopératives

- Le KPD

1917 : révolution russe amène les Sovietiques communistes au pouvoir en Russie. Créent la 3e Republique (Komintern) = réunis ts les partis communiste d’Europe

KPD rallie 3e Internationale

A partir de 1928 : KPD adopte sous l’influence du Komintern la tactique « classe contre classe » devant remplacer « rouge contre blancs »

Fin de l’alliance électorale entre le SPD et KPD. Plus d’union des gauches possible contre le nazisme

- Les syndicats

Syndicats tjrs liés au SPD.

1919 : Réunis dans une confédération syndicale sous le nom d’Allgemeiner Deutcher Gewerkschaftsbund (ADGB) qui prend la suite de la Commission générale des syndicats de 1892

Reunit 52 syndicats, 3 millions d’adherents.

Mesures sociales : conventions collectives, comités d’entreprise, journee de 8h, assurance chomage et logement social subventionne.

...

Télécharger :   txt (8.2 Kb)   pdf (52.8 Kb)   docx (15.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club