Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Médias et forces politiques durant les grandes crises en France

Par   •  14 Novembre 2017  •  1 573 Mots (7 Pages)  •  112 Vues

Page 1 sur 7

...

La radio va jouer un rôle extrêmement crucial lors de l’occupation allemande de 1940 à 1944. Puisque pendant cette période le régime de Vichy contrôlé par Pétain aboli toute liberté de l’info et se régime censure les médias y compris d’ailleurs la presse. La presse comme la radio est utilisé pour transmettre la propagande du régime. La radio contrôlé par Pétain dans la France de vichy est la radio diffusion. Depuis Londres, la France libre est aussi capable de diffuser sa propre info grâce à la radio. Les français peuvent donc écouter radio londres en cachette et entendre Charles de Gaule lors de l’appel du 18 juin. Cette radio clandestine sert aussi à transmettre des infos codées à la résistance. La radio de Londres dénonce la propagande de la radio de Paris contrôler par l’occupant à l’aide d’un slogan « radio Paris ment, radio paris ment, radio paris est allemand ». C’est la guerre des ondes, on l’appele ainsi car la radio s’affirme sous le contrôle de Pétain et de Gaule.

En 1944, la presse retrouve sa liberté. Ces médias qui touche une pop très large utilise le son et désormer aussi l’image car après 1945 la télévision se développe en France et devient peu à peu un modèle d’info essentiel. EN 1958 il y déjà 1 millions de télé en France. Mais, à la fin de la guerre la radio et la TV reste sous le contrôle de l’état.

En 1958, il y a de nouveau une crise. La guerre d’indépendance en Algérie. Le FLN lui lutte pour l’indépendance alors que la IV République fait face au problème en refusant l’indépendance.

Le 13 mai 1958 à Alger, une foule favorable à l’Algérie française manifeste contre l’investiture de Pierre Pflimlin, considéré comme un partisan de la négociation avec les indépendantistes. Les partisans de l’Algérie française réclament donc de Gaule au pouvoir car ils sont contre le choix de Pflimlin. De Gaule, retiré de la vie politique depuis plusieurs années, son retour au pouvoir est très suivi par les médias, presse, radio et télévision.

Au début de la crise l’information est limité, car l’armée contrôle la radio à Alger et la IV République (gouvernement français) brouille les émissions.

Le 15 mai 1958, de Gaule se déclare prêt à assumer le pouvoir. Les militaires à Alger se rallient donc à lui.

Le 19 mai 1958, lors d’une conférence de presse de Gaule s’appuie sur la presse et la télévision pour mettre en scène son retour.

Le 3 juin, de Gaule reçoit les pleins pouvoir, il devient chef de l’état. L’opinion publique s’est rallié progressivement de de Gaule car il savait confiance à lui, on n’avait pas oublié son rôle pendant la guerre.

Lors des manifestations et des grèves de mai 1968, les médias jouent un rôle important, car ils donnent en français l’impression de vivre l’évènement comme si ils y étaient. La tv et la radio, bien que contrôlé par le pvr, donne une sensation de présence.

En outre, il existe des radios privées, qui diffuse depuis l’étranger, c’est ce que l’on appelle des radios périphériques et ses radios couvrent le mouvement de mai 1968. Les étudiants contestèrent eux dénoncent la complicité entre eux le pouvoir et les médias et particulièrement l’audiovisuel. En effet le mouvement de mai 1968, se vie comme une grandes prise de parole collective, en dehors des médias dominant.

Ainsi on peut conclure que les médias durant les grandes crises en France au 20 eme siècle agissent selon l’état, car l’état contrôle les médias, et diffuse ce qu’il souhaite. Les médias jouent un rôle décisif dans la formation d’une opinion publique et ont joué notamment un rôle important pendant la seconde guerre mondiale.

...

Télécharger :   txt (9.8 Kb)   pdf (82.2 Kb)   docx (12.2 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club