Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Droits de l'enfant, les diverses formes d'exploitation de l'enfant

Par   •  25 Avril 2018  •  2 070 Mots (9 Pages)  •  179 Vues

Page 1 sur 9

...

2. Comparaison de documents 20 points

2.1. En plusieurs paragraphes organisés, précisez quelles sont les idées communes à ces trois documents, puis quelles sont les idées spécifiques à chacun, c’est-à-dire celles qui sont propres à un document sans qu’on puisse les retrouver dans les deux autres.

Toutes les idées conservées devront être reformulées (utilisez la reformulation déjà opérée dans les trois premiers exercices) et la réponse devra être entièrement rédigée. Remarques : D'une part, en synthèse lorsqu’une idée est partagée par deux documents (sur 3 ou 4), on considère qu’elle fait partie des idées communes. D’autre part, la comparaison ne porte que sur le contenu, les idées des auteurs ; on ne compare ni les genres, ni les types, ni le style, ce qui s’apparente à des ajouts personnels.

Textes 1,2,3 : Les enfants et leurs droits

Dans les trois textes de ce corpus, l’idée principale c’est le droit des enfants.

Dans le premier texte, les parents décident pour leurs enfants. Ils leurs font prendre des risques durant un voyage périlleux, qui peut leur coûter la vie. Ensuite, arriver à destination, ils doivent travailler pour subvenir aux besoins de la famille. Les parents volent l’adolescence de ses jeunes, mais la loi espagnole ne permet pas à ces jeunes mineurs de travailler si jeune. C’est pourquoi l’ouverture de cette école permet de protéger ces jeunes, et leur offre l’accès à l’éducation. La loi ne peut non plus les expulsés, et les parents de ces jeunes le savent très bien. Dans l’attente de leur majorité, l’école leur offre la possibilité de reprendre leurs études, toutefois, ces jeunes immigrés e rendent compte de la chance qui leur est offerte.

Dans le second texte, c’est la société qui dirige les enfants. Les enfants d’une école primaire ont exprimé leurs sentiments des droits de l’enfants par des phrases crues, par des dessins expressifs et des couleurs vives. Les enfants ont représenté sur cette fresques un homme en uniforme bleu, sans doute un policier, un garçon assis devant un bureau en train de taper sur un clavier d’ordinateur, un soleil … Les enfants expriment leur envie d’avoir des droits, que la société les protège avec des policiers, ils ne veulent plus être abusés, emprisonnés, ou violer. On comprend leurs envies d’avoir le droit à l’éducation, de pouvoir apprendre pour avoir un meilleur avenir. Le droit d’être considérés comme des personnes à part entières.

Le troisième et dernier document, une petite fille se fait exploiter si bien par sa mère qui a le pouvoir sur elle et qui lui impose de faire comme elle, c’est-à-dire se prostituer dans une maison close, et par les hommes qui profite d’elle alors que ce n’est qu’une enfant et par la société qui ferme les yeux sur ces pratiques ignobles, qui brise le destin d’un enfant, et par la suite, d’un adulte. Le texte nous montre que cette jeune fille n’a guère le choix que de se plier aux règles qu’on lui impose et elle ne se rebelle pas.

Texte 1 : les lois imposées aux enfants, leur chance à l’éducation

Le document présente Pape Omar, jeune garçon sénégalais, que ses parents envois faire la traversé entre le Sénégal et les Iles Canaries, comme son frère auparavant. Ils sont âgés de 13 et 15 ans, et leurs parents jugent qu’ils sont aptes à travailler. Leur famille à investie toutes ses économies pour le payer ce voyage. Malgré une grosse somme d’argent déboursée, le périple se fait en barque de fortune appelées « cayuco » afin d’effectuée la traversée comme le montre la carte. Le voyage comporte 12 jours, 600 km, avec un climat difficile avec une mer agitée et un soleil de plomb, des denrées alimentaires insuffisantes pour toute la durée du trajet, et le manque de place dans l’embarcation. Le voyage se termine dans une école, ancienne prison pour mineur réhabilité, qui accueille les jeunes migrants... Dans les familles africaines, l’adolescence marque l’entrée dans la vie active pour participer au frais de la famille. Cela implique de payer la nourriture, les factures (électricité, eau) voir même les frais de santé. Ce texte nous montre la pauvreté et prouve les inégalités qui existe entre pays riches et pays pauvre. Cependant, l’école accueille de plus en plus de jeunes mais manques cruellement de moyens.

Texte 2 : les rêves des enfants sans lois et sans éducation

Le document montre une fresque peinte par des enfants d’une école primaire. Les couleurs vives des peintures et les formes comme le soleil sur cette fresque exprime la gaîté des enfants. Malheureusement, la réalité pour ces enfants est tout autre. Un garçon est peint sur le mur, assis devant un ordinateur, on comprend que ces enfants veulent évolués avec le monde qui les entourent mais aussi avec la technologie. Un homme en uniforme bleu est présent, les enfants aimeraient être protégés par les forces de l’ordres. Ils écrivent qu’ils sont violés, emprisonnés. Ils rêvent de libertés !

Texte 3 : les enfants sans lois ni rêves

Dans ce document, il s’agit d’une petite fille qui va voir sa virginité être mise à prix, sur l’influence de sa mère, dans une maison close. Elle va devenir femme malgré elle, car malheureusement ce n’est encore qu’une enfant. Elle va se forger un caractère en ignorant la situation dans laquelle elle se trouve et en gardant le sourire, malgré ses problèmes, son corps de femme, elle à garder son âme d’enfant.

3. Ébauche de structure de synthèse 10 points

À partir de l’exercice 2, élaborez un schéma de plan pour la synthèse de ces trois documents. Il s’agit d’organiser, pour l’ensemble des informations collectées dans l’exercice 2, deux ou trois grandes parties auxquelles vous affecterez un chiffre romain et un titre net et précis. On ne vous demande donc ici que le schéma de la structure, pas de rédiger le contenu des parties proposées. Chacune de ces deux ou trois grandes étapes devra elle-même être structurée en au moins deux paragraphes internes (ou sous-parties) auxquels vous affecterez un chiffre arabe et un titre net et précis. Les titres et sous-titres devront se présenter sous la forme de phrases contenant un verbe conjugué. À côté de chaque sous-titre, vous indiquerez entre parenthèses et sans rédiger le numéro des documents qui seront utilisés dans le paragraphe concerné.

...

Télécharger :   txt (12.8 Kb)   pdf (55.3 Kb)   docx (16.6 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club