Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Les principes de la direction scientifique

Par   •  16 Novembre 2017  •  4 891 Mots (20 Pages)  •  637 Vues

Page 1 sur 20

...

Les expériences portent sur l'amélioration des conditions de travail (entretiens avec ouvrières → déterminer leurs attentes)

Le système informel → sentiments ; attitudes ; relation entre les membres du personnel.

l'effet hawthorng → réaction positive du groupe de travail observé, lié à la prise en compte de facteurs psychosociologiques.

- Les résultats des expertises

- La simple connaissance du fait qu'il est observé modifie son comportement productif.

- Mesuré à quel point, les relations interprofessionnelles à l'intérieur des groupes sont importantes au sein des ateliers de production.

- Les groupes produisent des normes, des règles sociales informelles, de comportement auxquelles l'ensemble des individus se conforme.

- Les styles de commandement et la dynamique des groupes de Lewin

- les différentes approches du leadership

Lewin distingue 3 formes de leadership.

- Le leadership autoritaire : à distance du groupe ; ordres pour diriger les activité ; le rendement est élevé, mais défiance voir même de la rébellion .

- Le leadership démocratique : méthodes semi-directives ; encourage les le groupe à participer. Meilleure ambiance de travail

- Le leadership du « laisser faire » : la direction s'implique au minimum. Mais salariés toujours dépendant d'informations.

- La problématique de la dynamique des groupes

Pour lui, faire travailler des gens en groupe va améliorer la productivité. La dynamique de groupe est fondamentale pour lui.

Expérience sur 2 groupes (un dirigé ; l'autre parole libre)

Conclut : démontre l'importance de l'avis d'un groupe, par ses échanges interpersonnels, fondamental pour faire passer une information dans un contexte de travail. (donc second groupe)

- La théorie des besoins et des motivations

- La théorie de Maslow

Hiérarchie des besoins ( du + élémentaires au + complexes)

- Les besoins physiologiques

- Les besoins de sécurité

- Le besoin d'appartenance à un groupe

- Le besoin d'estime

- La reconnaissance

-

- L'apport de Maslow à l'école classique

Les travaux qui s'opposent aux idées de Taylor.

Maslow identifie des besoins et motivations sociales plus profondes au travail.

- La dimension humaine de l'entreprise

- La théorie de Mac Gregor

-

Oppose deux conceptions de l'homme au travail :

- La théorie X : plus répandue aux USA

- L'individu moyen éprouve une aversion innée au travail et fera tout pour l'éviter.

- A cause de cette aversion, les individus doivent être contraints, contrôlés, dirigés, menacés de sanctions.

- Les individus préfèrent être dirigés, éviter les responsabilités et ont peu d'ambition.

- La théorie Y : réelle alternative de conception de mode de management.

- La dépense physique est aussi naturelle que le jeu ou le repos. L'individu peut s'auto-diriger et s'auto-contrôler.

- L'engagement personnel = résultat d'une recherche de satisfaction des besoins sociaux (recherchent des responsabilités).

- La recherche de créativité au service d'une organisation est répandue chez les ouvriers.

- Le potentiel humain est inutilisé.

- La théorie des deux facteurs

- Les facteurs de satisfaction et d'insatisfaction de F. Hertzberg

a) Les facteurs de satisfaction

Facteurs motivants intrinsèques au travail : la réalisation de soi, la reconnaissance, les responsabilités, et les possibilités de promotion et de développement.

b) Les facteurs d'insatisfaction

Facteurs extrinsèques au travail : la politique de personnel, la politique de l'entreprise, le système de supervision, les relations interpersonnelles entre salariés, les conditions de travail et le salaire.

- Le principe des relations intégrées

- Le principe des relations intégrées de Likert

Les relations entre les membres d'une organisation, intègrent les valeurs personnelles de chacun. Dans une organisation, toute personne doit se sentir considérées et nécessaires dans l'entreprise, pour travailler efficacement.

Idée d'un management participatif par groupe de travail.

Semble plus efficace car il s'appuie sur des attitudes plus coopératives et sur des relations de confiance.

- La théorie managériale des organisations

En 1970, le groupe Aston (britannique), a identifié les 5 dimensions clés d'une organisation :

- Le degré de spécialisation de la structure

- Le degré de standardisation du travail

- Le degré de formalisation du fonctionnement

- Le degré de centralisation des décision

-

...

Télécharger :   txt (34.2 Kb)   pdf (173.7 Kb)   docx (587 Kb)  
Voir 19 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club