Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

L'étape d'évaluation du diagnostic d'une ISAP

Par   •  2 Octobre 2018  •  1 136 Mots (5 Pages)  •  33 Vues

Page 1 sur 5

...

Dans un second temps, le CESF reformule la ou les demande(s) énoncée(s) pour être sûr que la compréhension est la même à tous les points de vue : « Si j'ai bien compris, (…) »

Lors de cette étape d'évaluation, le CESF place la personne accompagnée en tant qu'informateur, tandis que lui se place en tant qu'informé. Cette étape est en lien avec une des missions du CESF, qui est la suivante :d'évaluer les besoins et les capacités d'autonomie de la personne ; d'identifier l'aide à mettre en œuvre et de ce fait, délivrer des informations et des conseils personnalisés ;

Les entretiens se déroulent au maximum au domicile de le personne. Cela permet à la fois de faciliter l'accompagnement lorsque certains n'ont pas de moyens de transports, ou bien sont sujettes à des crises d'angoisse au fait de sortir de chez eux, mais également d'évaluer l' environnement de la personne. Dans le cas contraire, ils se déroulent dans les locaux du SAVS de Quimper, dans le bureau du CESF. Le CESF réalise les entretiens sur une table ronde, installée à côte du bureau. Cela permet de placer le professionnel et la personne accompagnée dans une relation d'égal a égal. Il est également possible que les rendez-vous soient fixés dans les locaux des différents partenaires (CCAS, mission locale,...)

Les interventions durent en moyenne 1h, mais peuvent s'étendre jusqu'à 1h30 en cas de besoin, et si l'emploi du temps du CESF le permet. Lorsque des contraintes de temps se font présentes, le CESF recadre davantage l'objet de l'intervention durant toute la durée de l'entretien, afin de ne pas déborder sur un autre sujet. Lorsque ces contraintes de temps ne se font au contraire pas ressentir, le CESF se permet de dériver sur d'autres thèmes, ce qui permet souvent de récolter de nouveaux éléments sur la situation de la personne

Une fois l'entretien terminé, le CESF rentre les spécificités de l'entretien dans un système informatique appelé « vision social ». Ce système demande, pour chaque entretien : où s'est déroulé l'entretien (domicile, bureaux, lieu neutre), la durée de l'intervention, et enfin les différents thèmes abordés durant cette rencontre (travail, logement, consommation, transports, budget, gestion administrative, santé, loisirs, vie familiale, vie sociale). Le CESF coche donc les différents thèmes abordés durant l'entretien. Cela permet, au moment de renouveler le projet individuel de la personne, d'obtenir un graphique représentant les domaines qui ont nécessité le plus d'interventions et au contraire, les thèmes où la personne nécessite une aide plus légère.

Contrairement au SAMSAH où le CESF travaille en équipe avec la psychologue et l'infirmière, il travaille seul sur les situations du SAVS. En revanche, il échange régulièrement sur ces situations avec la directrice adjointe de l'association. Cela permet dans un premier temps au CESF de partager certaines situations difficiles, qui lui posent question, et dans un second temps cela permet à la directrice adjointe de connaître toutes les personnes accompagnées.

---------------------------------------------------------------

...

Télécharger :   txt (7.5 Kb)   pdf (45.9 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club