Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Corpus FR cas

Par   •  3 Mars 2018  •  1 142 Mots (5 Pages)  •  157 Vues

Page 1 sur 5

...

Pour finir, dans l’extrait de Voyage au bout de la Nuit, on reconnait en Bardamu un anti-héros. On sent qu’il est un homme « perdu » : « j’ai tourné encore pendant des semaines et des mois autour de la place Clichy » (l.3). On a l’impression qu’il ne sait pas où il va. De plus il a honte de lui quand il parle « des petits métiers [qu’il a fait] pour vivre » (l.4), il nous dit « pas racontables ! » (l.4). On comprend qu’il n’a pas confiance en lui. C’est également un homme solitaire : « toujours plus ou moins seul pendant les heures libres » (l.8). On dirait qu’il se laisse aller, qu’il est dans sa bulle. Ensuite, il a réussi ses examens avec de la chance « je les ai franchis, à hue à dia » (l.10). On comprend également ici sont laisser aller repris après quand il parle de ses plusieurs années d’école périlleuse « terminé mes cinq ou six années de tribulations académiques » (l.12). Puis pour conclure il fait le choix d’un mauvais emplacement pour son cabinet même s’il le savait : « « […] Il y en a bien trop de médecins par ici ! » Et c’était exactement observé » (l.19-20). Bardamu a le parfait portrait d’un anti-héros qui rate presque tout ce qu’il entreprend, ou qu’il fait avec beaucoup de chance.

Pour conclure, le premier extrait narre les aventures de Achille, un héros épique, durant les épopées. Ensuite le personnage du second et troisième extrait est un héros traditionnel pourvu d’épatants attributs physiques et moraux. Pour finir le quatrième extrait, présente un anti-héros, solitaire, qui ne prend pas les bons choix, qui se laisse aller.

...

Télécharger :   txt (6.6 Kb)   pdf (46.5 Kb)   docx (12.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club