Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Question de corpus: "Seul ou au milieu des autres? "

Par   •  29 Novembre 2017  •  941 Mots (4 Pages)  •  409 Vues

Page 1 sur 4

...

parfois féroce » et pour les plus âgés qui sont « dépendants dans autres » et encore plus « dans les accidents et dans les maladies ». Les enfants, s’ils étaient seuls, deviendraient bêtes, n’auraient aucune conscience publique, ils feraient n’importe quoi ,n’auraient aucun respect. Quant aux personnes âgées, si personne ne venait les aider, elle ne pourrait tout simplement pas vivre : elles ne pourraient plus se laver seules, ni se déplacer, ne parviendraient pas à se nourrir... Avec des preuves réelles, Diderot et D’Alembert viennent de convaincre leur lecteur de l’importance de la société. De plus, un jour lui aussi sera vieux, ils ont donc choisi un exemple qui le fait réfléchir à sa propre condition, il se sent ainsi plus concerné.

Quant à Pascal, il choisit de prendre l’exemple du roi, montrant ainsi que même le plus riche des hommes et le plus puissant « joue et se divertit ». Si le roi, qui pourtant est riche, bien entouré et possède un château avec des domestiques, ressent le besoin de sortir, de se montrer, de rigoler avec d’autres personnes, alors le plus humble des sujets, pauvres, sans toits et sans nourriture, le doit faire aussi.

Pascal utilise également des articulations logiques : chaque paragraphe (ou presque) de son texte commence par un connecteur logique tel que « quand je m’y suis mis », « mais »,ou encore « voila ». Cela lui permet de structurer sa démonstration. On retrouve tout d’abord sa thèse, « Quand je m’y suis quelque fois à considérer les diverses agitations des hommes […] j’ai dit souvent que tout le malheur des hommes est de ne savoir pas rester au repos dans une chambre ». Ensuite, il souhaite approfondir la question en s’interrogeant sur les raisons de cette hyperactivité, et ce qui paraissait être un reproche, une mauvaise chose, devient brusquement presque normal «mais […] j’ai voulu en découvrir les raisons[...] qui consiste dans le malheur naturel de notre condition faible et mortelle et si misérable que rien ne peut nous consoler quand nous y penser de trop près ». Il démontre ensuite son raisonnement avec l’exemple du roi, puis il conclut sa démonstration en plaçant ceux qui savent rester seuls et ne ressentent pas le besoin de sortir en tord.

Les auteurs de l’Encyclopédie quant à eux, préfèrent faire appel aux connaissance culturelles du lecteur en insérant un discours de Sénèque. Ce discours apporte des preuves supplémentaires à leur démonstration et fait d’elle, un point de vue indiscutable, puisqu’ils ont recours à un argument d’autorité.

Ces trois textes de corpus, appartenant au genre argumentatif, permettent aux auteurs de faire passer leur point de vue sur les avantages ou les inconvénients de la vie en société selon qu’ils préfèrent les persuader en touchant leur cœur (poème de Baudelaire) ou qu’ils préfèrent les convaincre à l’aide d’une démonstration logique (article de l’Encyclopédie et essai de Pascal).

...

Télécharger :   txt (6.1 Kb)   pdf (65.5 Kb)   docx (10.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club