Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Ma bohême, Rimbaud

Par   •  28 Août 2018  •  966 Mots (4 Pages)  •  259 Vues

Page 1 sur 4

...

Redondance du rêve : « rêvées » « rêve »

La muse fait penser à une figure féminine « frou-frou »

Ce compare à un chevalier servant « féal »

III/ UN POÈTE A LA RECHERCHE DE SON ART

Dès le 1e quatrain, le poète annonce se livrer à une muse, qu’il est son féal, son serviteur en quête d’un idéal poétique

A/ EN RECHERCHE D’INSPIRATION

Rêve d’amour non pas avec une femme mais avec la poésie. Dit être voyant

- champs lexical de la poésie : « muse », « rimant », « rimes », « lyres »

Muse apparaît au V3 avec majuscule qui démontre une personnification qui montre l’importance de la poésie. Rejet (place du mot rimes) avec l’effet d’insistance.

- Participe passé « rimant » action en cours c’est dans la nature qu’il trouve l’inspiration simultanée avec la création.

Lyres= instrument App → dieu poésie et soleil.

Attribue d’Orphée : prince des poètes capable de séduire les éléments de la nature grâce a son chant comme pour cerbère

Comparaison: « comme les lyres, souliers »… V13-14

Qu’il faut analysé → transforme le réel. Transmet nouvelle vision des choses.

Il construit son propre mythe et sa manière d’écrire. Il impose une nouvelle forme de poétique

B/ LE POÈTE DE LA FANTAISIE

Veut apporté une nouveauté dans la poésie apporte de la « fantaisie »

→ Fantaisie = fin 19e correspond à une œuvre dont les caprices de l’imagination plutôt que les règles strictes s’interroge sur la fantaisie du texte, retranscrit sa vision de la nature transformé en apparence. - - sonnet traditionnel : 2 quatrains, 2 tercet

→ Q : alexandrin rime embrassé`

→ T : rimes suivies puis embrassé

- pointe qui met en évidence les souliers et le cœur du poète

- mais fantaisie dans les formes. Réinventé le sonnet et prend des libertés. Prend plaisir à tout coupé donne une irrégularité, césure qui n’est pas à l’hémistiche V4-V12

- abondance de rejet V10-11-13

- sonorité triviale (course, or, ours) (route, goutte)

- mélange de niveau de langue

- langage prosaïque « culotte », « élastique »

- langage poétique « féal », « muse »

- confrontation de langue mot de la poésie

...

Télécharger :   txt (5.9 Kb)   pdf (49.9 Kb)   docx (573.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club